publicité

Santé : épidémie virale à Wallis à cause du climat

Toux, fièvre et le nez qui coule, ces symptômes qui laissent penser à la grippe, à tort. Ce début du mois de mars voit les 3 dispensaires de l’île constamment bondés.. Les médecins parlent d’une épidémie virale causée par le climat.

© S. VILI
© S. VILI
  • WFla1ère
  • Publié le
Toux, nez qui coule et de la fièvre à 38 degrés, des symptômes qui affectent de plus en plus de personnes à Wallis. Ce début du mois de Mars, les trois dispensaires enchaînent les consultations. Très souvent pour le même motif. Des signes d’une épidémie virale causée par le climat. Le vent et les fortes précipitations de ces denières semaines ont pu favoriser l'apparition du virus.
A ne pas confondre avec la  Grippe , selon les médecins. Docteur Dubrez est médecin généraliste au dispensaire de Hahake. Il nous explique :

«C’est quelque chose qui peut donner des signes un petit peu similaires à la grippe.  C’est une épidémie due à un virus donc on appelle ça une épidémie virale.
C’est des conditions climatiques et puis le fait qu’à un moment donné un virus va circuler et va se propager d’une personne à l’autre. »


Cette épidémie virale touche aussi bien les adultes que les enfants. La rentrée scolaire s’est faite il y a moins d’un mois, un facteur de risque pour la propagation du virus. Pour se protéger, il faut adopter des  gestes simples.  Le docteur Dubrez recommande :

« Quand il y a une toux importe, mettre la main devant sa bouche. C’est une mesure toute simple quand on tousse ou quand on éternue pour pas projeter le virus dans l’air face à une autre personne qui serait devant nous »

Attention, cette épidémie virale peut très vite devenir une Grippe si les recommandations du médecin ne sont pas respectées.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play