publicité
Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Un drame conjugal sur fond de violence et disputes

C’est très certainement un drame passionnel qui s’est joué hier, au Gosier. Un couple a péri dans les flammes, à son domicile. L’homme aurait aspergé d’un liquide inflammable son épouse. Un drame consécutif à une séparation conjugale, sur fond de violence et de disputes.

© Jean-Marie Mavounzy
© Jean-Marie Mavounzy
  • Gilbert Pincemail
  • Publié le , mis à jour le
Un couple a péri dans les flammes, à son domicile. L’homme, Pascal Sainsily, âgé de 44 ans, surveillant au centre pénitentiaire de Baie-Mahault, aurait aspergé son épouse d’un liquide inflammable, auquel il a mis le feu, avant de s’embraser lui aussi. La jeune femme, Betty Sainsily, 43 ans, brigadier de police au commissariat central de Pointe-à-Pitre/Abymes, était déjà décédée à l’arrivée des secours. L’homme a succombé, lui, à ses graves brûlures, dans l’ambulance des pompiers.  Le couple s’était séparé récemment.

Une relation violente

Aujourd'hui, l'émotion, l'horreur et la stupeur entourent ce drame sur fond de violences conjugales. Depuis plusieurs mois, et selon des sources concordantes, le couple battait de l'aile et était en cours de séparation. Il y a une quinzaine de jours, c'est sur le lieu de travail de la jeune femme que la relation s'est considérablement dégradée et a pris dans la foulée une tournure judiciaire. Une violente dispute aurait opposé le couple dans le parking du commissariat de Pointe-à-Pitre avant de se terminer dans les bureaux de la hiérarchie avec placement en garde à vue du mari et déférement au tribunal. 
Betty Sainsily avait déposé une plainte contre lui pour des faits de violences. Ce dernier avait été jugé en comparution immédiate et s’était vu infliger une interdiction d’approcher son épouse et d’entrer en relation avec elle. Mais selon le voisinage, il y a deux jours, il serait revenu à son domicile. Depuis, disputes et cris se succédaient dans le quartier.
© E. M Golabkan
© E. M Golabkan

Trois enfants orphelins

Hier, l'ultime dispute s'est terminée par un coup de folie, un pétage de plombs... Ce dernier aurait aspergé sa femme avant de l'immoler, interdisant même l'intervention d'un voisin avant de s'immoler à son tour en se jetant sur son épouse. 
Cette dernière décédait sur place. Quand à lui, il quittait ce monde lors de son transfert au CHU.
Le couple laisse derrière lui 3 enfants. 

Hier, l'émotion et la douleur se lisaient sur le visage des voisins mais aussi sur ceux des collègues de Betty Sainsily. 
La brigadière de police était appréciée de son environnement professionnel. Elle était décrite comme une femme d'engagement, généreuse et serviable.
 
Une enquête a été ouverte pour homicide volontaire.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Votre site 1ère se modernise, nous aimerions savoir ce que vous en pensez.
Cela ne prendra pas plus de deux minutes.

Donnez votre avis