publicité

Thierry Repentin à la rescousse du BTP en Guadeloupe!

Thierry Repentin, délégué interministériel à la mixité sociale dans l'habitat, en visite en Guadeloupe. Une visite officielle quelques jours seulement après le cri d'alarme lancé par les entreprises du BTP des outre-mer. Il est venu remobiliser la construction de logements sociaux. 

(de gauche à droite) Thierry Repentin, délégué interministériel à la mixité social dans l'habitat et Hélène Vainqueur-Christophe, maire de Trois-Rivières, en visite de terrain à Grand-Anse Trois-Rivières sur la zone des 50 pas géométriques. © Olivier Lancien
© Olivier Lancien (de gauche à droite) Thierry Repentin, délégué interministériel à la mixité social dans l'habitat et Hélène Vainqueur-Christophe, maire de Trois-Rivières, en visite de terrain à Grand-Anse Trois-Rivières sur la zone des 50 pas géométriques.
  • Par Olivier Lancien
  • Publié le , mis à jour le
Si vous aviez encore des doutes sur la place stratégique que joue l'outre-mer, et particulièrement la Guadeloupe, pour la prochaine présidentielle de 2017, en voici encore une preuve. Quelques jours seulement après l'entrevue des représentants du BTP des outre-mer avec George Pau Langevin, la ministre des outre-mer,  à Paris, voici Thierry Repentin! L'homme est délégué interministériel à la mixité sociale dans l'habitat. Il est venu interpeler les élus guadeloupéens sur la nécessité de respecter la loi SRU adoptée en 2000. La loi Solidarité et Renouvellement Urbain, exige d'ici 2025 que chaque commune de plus de 3 500 habitants ait entre 20 et 25% de logements sociaux sur son territoire.
D'ailleurs Thierry Repentin ne dissimule pas le lien entre cette visite et la réunion de vendredi dernier au ministère des outre-mer, à la Rue Oudinot à Paris.

Thierry Repentin à la rescousse des entreprises du BTP de Guadeloupe

Thierry Repentin avoue que sa visite est liée aux difficultés rencontrées par les entreprises du BTP en outre-mer. Il répond à Olivier Lancien.


Les opérateurs de logements sociaux ne sont pas oubliés non plus. Le délégué interministériel a prévu d'organiser un entretien avec les services de son collègue au gouvernement, Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie et des finances, pour tenter d'accélérer les procédures de délivrance des agréements nécessaires à tous programmes sociaux qui bénéficient de la défiscalisation. Durant ces deux jours de visite il a aussi ciblé des priorités avec les services de la préfecture. Le préfet de région sera chargé d'impulser la cadence.

Thierry Repentin à la rescousse du BTP de Guadeloupe

Le délégué interministériel à la mixité sociale dans l'habitat, Thierry Repentin, veut faire respecter la loi SRU en Guadeloupe. 17 communes sont en dessous des exigences de cette loi.



Le délégué interministériel veut faire respecter la loi SRU et en Guadeloupe, il y a 17 communes qui sont en deça du seuil obligatoire de logement sociaux. C'est le cas de la commune de Trois-Rivières, dans le sud Basse-Terre. Mais son maire Hélène Vainqueur-Christophe tente de rattrapper le retard de sa commune.


Thierry Repentin à la rescousse des entreprises de BTP de Guadeloupe

Hélène Vainqueur-Christophe, maire de Trois-Rivières va accélérer sa politique de logements sociaux pour respecter la loi SRU.
Cette stratégie pour relancer les constructions de logements sociaux va s'appuyer sur des satellites de l'Etat en Guadeloupe, l'Agence des 50 pas géométriques et l'établissement public foncier. En début d'année, François Hollande a indiqué que l'Etat allait tout mettre en oeuvre pour que les communes respectent leurs obligations. L'Etat va mobiliser son patrimoine foncier, et en rétrocéder une partie aux collectivités locales pour permettre aux plus démunis de se loger.
Reste à savoir si cette stratégie de relance va plaire aux opérateur du BTP et si elle sera efficace pour soutenir ces entreprises du bâtiment travaux public qui souffrent des faibles commandes aujourd'hui.

(de gauche à droite) Jeanny Marc (présidente par intérim de l'Agence des 50 pas géométriques de Guadeloupe), Thierry Repentin (délégué interministériel à la mixité sociale dans l'habitat). © Olivier Lancien
© Olivier Lancien (de gauche à droite) Jeanny Marc (présidente par intérim de l'Agence des 50 pas géométriques de Guadeloupe), Thierry Repentin (délégué interministériel à la mixité sociale dans l'habitat).
Thierry Repentin sera en Martinique aujourd’hui, après une courte visite chez nous hier après-midi. 

Voir aussi :
GESTION DES 50 PAS GEOMETRIQUES
ENTRETIEN AVEC THIERRY REPENTIN


Sur le même thème

  • logement

    Le logement social en question

    1 200 logements sociaux seront construits en 2016 en Guadeloupe, alors qu’il en faudrait au moins 2 000 par an, pour répondre aux besoins. Les bailleurs sociaux de l’archipel seront au congrès des HLM, qui s’ouvre aujourd’hui à Nantes.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play