publicité

Discours de clôture des RUP : Emmanuel Macron prononce un plaidoyer pour l'Europe

Européen convaincu, le président de la République Emmanuel Macron a prononcé un vibrant plaidoyer pour l'Europe à la clôture de la 22è conférence des RUP. Il est convaincu que les régions ultramarines font partie intégrante de l'ensemble communautaire et lui apportent une plus value formidable.

Le président Emmanuel Macron entouré de Rodolphe Alexandre à gauche et de Jean-Claude Juncker à droite © NB
© NB Le président Emmanuel Macron entouré de Rodolphe Alexandre à gauche et de Jean-Claude Juncker à droite
  • Par Catherine Lama
  • Publié le
Cette dernière séance de la 22è conférence a été ouverte par le président de la collectivité territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre qui a assuré durant un an la présidence des RUP. Il a passé le flambeau au président du gouvernement des Canaries, Fernando Clavijo. Le canarien prend la tête des RUP pour l'année 2017/2018. Le président de la Commission Européenne, Jean-Claude Juncker dans son propos a souligné avec humour qu'il n'était pas le "frère du père Noël". Il a cependant, confirmé que l'Europe financerait le renouvellement des flottes de pêche ultramarines. 

Une intervention enthousiaste d'Emmanuel Macron en faveur de l'Europe


Durant 34 minutes, le chef de l'Etat a développé son argumentation en faisant ressortir les atouts pour l'Europe comme pour les régions ultramarines à travailler ensemble. 
Le président de la République mise sur la réussite économique. Elle passe par le développement du secteur privé nécessaire pour créer des emplois durables et l'assouplissement des règles de concurrence pour les Régions ultrapériphériques. Il faut également structurer les filières de formation. Le dispositif Erasmus sera étendu aux jeunes entrepreneurs des pays voisins. Pour la Guyane, il s'agit du Brésil et du Surinam.

En faveur d'un assouplissement des normes et de la cohérence des politiques publiques


Le président Emmanuel Macron s'est réjouit de l'annonce du président Jean-Claude Juncker concernant le financement par l'Europe des flottes de pêches des RUP. Cela va donc permettre à la Guyane de renouveler sa flotte.
Il a aussi souligné l'importance d'adapter les normes européennes aux différents contextes géographiques des territoires ultramarins. Le président a même cité l'arrêt Mayotte qui fait jurisprudence dans ce domaine. L'article 349 du traité sur le fonctionnement de l'Union Européenne qui organise les RUP doit désormais être abordé de façon innovante.

Enfin Emmanuel Macron a appelé à la mise en cohérence des différentes politiques publiques. Il milite pour une vraie synergie entre l'Europe et les Régions ultrapériphériques afin qu'elles deviennent de véritables leviers de développement.

Le président de la République a conclu son discours en déclarant : "la France est plurielle" et les territoires ultramarins portent l'espoir d'une ambition à repenser au sein de l'Europe.


L'intégralité du discours d'Emmanuel Macron à la CTG

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play