publicité
  1. /
  2. guyane

Le pont de l'Oyapock inauguré et officiellement ouvert à la circulation

  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le

Après des années d'attente, le pont de l'Oyapock a été inaugué ce 18 mars. Le préfet de Guyane, Martin Jaeger et le gouverneur de l'Amapa Waldez Goes ont coupé les rubans français et brésilien au milieu du pont. Un acte symbolique pour une nouvelle ère d'échanges entre la France et le Brésil.

Inauguration du pont de l'Oyapock le 18 mars © Yves Robin
© Yves Robin Inauguration du pont de l'Oyapock le 18 mars
Il est 11h48 quand le préfet Martin Jaeger et le gouverneur Waldes Goes coupent les rubans français et brésilien. Un instant solennel vécu avec beaucoup d'émotion par les autorités et les nombreuses personnalités présentes sur ce pont de l'Oyapock. Les hymnes nationaux ont été joués par la fanfare de l'école "Joaquin Nabuco" d'Oiapoque.Cela marque 20 ans d'histoire entre les deux rives pour la réalisation de cet ouvrage entre deux pays situés au coeur de l'Amazonie, de part et d'autre, d'un fleuve majestueux. Ce pont à haubans mesure 378 mètres de long et a coûté 50 millions d'euros.
Parmi les personnalités brésiliennes figurait le sénateur Joao Capiberibe, francophile, il a beaucoup travaillé sur ce projet de pont et tenait à assister à son inauguration. 
Pour le député Gabriel Serville cette coupure de ruban est "un moment historique et de grande satisfaction. On ne peut que se réjouir de ce rapprochement physique entre la Guyane et le Brésil". Le sénateur Patient a souligné que "cette ouverture avait tardé en raison du problème de réciprocité pour les visas (il faut un visa pour accéder au territoire français et pas pour se rendre au Brésil) qu'il faudra régler rapidement. Mais ce qui est important de retenir aujourd'hui c'est l'engouement des populations qui voient s'ouvrir leurs horizons".

Le pont enfin ouvert à la circulation le 20 mars à 8h00

© Yves Robin
© Yves Robin

Le maire de Saint-Georges, Georges Elfort a commencé son discours en brésilien en soulignant son émotion d'assister enfin à cette inauguration qu'il appelait de tous ses voeux afin de conclure cette superbe idée lancée en 1997 par les Présidents Jacques Chirac et Fernando Henrique Cardoso. Il a souligné que le développement de la Guyane viendrait de l'est et de l'ouest.
Les autorités amérindiennes coutumières des deux pays ont aussi pris la parole et souligné leur satisfaction de participer à cet événement en un lieu où par le passé, ils circulaient librement sans distinction de nationalité.
Le préfet Martin Jaeger a salué les constructeurs du pont et rappelé que cet instant était attendu depuis plus de 5 ans, il se concrétise et scelle ainsi un lien d'amitié et de confiance qui existe entre le Brésil et la France. Ce pont va transformer le quotidien des populations riveraines et ouvre officiellement des perspectives humaines et commerciales pour les deux rives. Se concrétise également le travail effectué entre les deux frontières. Le Préfet a conclu son discours en annonçant l'ouverture du pont le lundi 20 mars de 8h00 à 12h00 et 14h00 à 18h00.

Revoyez cette inauguration
Inauguration du pont de l'Oyapock le 18 mars 2017

 

Partagez :

  • Le maritambour : une délicieuse passiflore !

    Amazonie

    Aux côtés des awaras et des monbins, une autre plante porte en ce moment ses fruits orange dans la région du littoral : il s’agit du maritambour, une passiflore qui enchante les palais de tous ceux qui y goûtent.

    Mis à jour le dimanche 12 Mars 2017 à 15:04
  • Papaïchton : un symbole s'écroule avec le fromager

    Amazonie

    Le fromager de Papaïchton est tombé dans la nuit du 16 au 17 février. Cet arbre tutélaire planté rituellement accompagnait la population depuis plus d'un siècle. Pour les habitants cela n'est pas un bon présage. Une cérémonie de départ sera organisée la semaine prochaine.

    Mis à jour le lundi 20 Février 2017 à 08:26
  • Tumuc-Humac : l'ascension découverte

    Amazonie

    La Guyane profonde se mérite. Un groupe de sept personnes a voulu se rendre aux mythiques monts Tumuc-Humac.  Une aventure qui a duré 10 jours au départ de Cayenne en passant par Maripasoula, la remontée de la rivière Itany avant de pénétrer la jungle pour enfin gravir les Tumuc-Humac.  

    Mis à jour le lundi 13 Février 2017 à 15:21

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play