publicité

500 contrats aidés supplémentaires pour la Martinique mais la mobilisation est maintenue

La nouvelle a été annoncée ce mercredi 20 septembre, vingt quatre heures avant un rassemblement unitaire à Fort-de-France. La dotation en contrats aidés de l’Académie de la Martinique a été abondée de 500 contrats supplémentaires. Ils seront répartis en fonction des besoins prioritaires.

illustration mobilisation du jeudi 14 septembre © Martinique1ere
© Martinique1ere illustration mobilisation du jeudi 14 septembre
  • Par Jean-Claude SAMYDE
  • Publié le , mis à jour le
L’Académie de la Martinique bénéficie de 500 contrats aidés supplémentaires, par un apport conjoint du Ministère de l’Éducation Nationale et du Préfet. Ils seront répartis en fonction des besoins prioritaires des écoles et des établissements. Une centaine de services civiques, recrutés par l’Académie, viendront appuyer les personnels de vie scolaire des établissements.

Le nombre de contrats aidés pour l'Éducation nationale en Martinique passe ainsi de 380 à 880 contrats et ne correspond pas aux besoins chiffrés par l'intersyndicale (940 contrats aidés) selon les syndicalistes de l'Éducation Nationale.

Vidéo : Valérie Vertale-Loriot membre de l'intersyndicale 

Unité syndicale


La mobilisation de l'intersyndicale débutera jeudi 21 septembre par une opération escargot dès 6 heures au départ de Ducos, du Lamentin et de Case-pilote. Les trois convois vont converger en direction de la maison des syndicats à Fort-de-France pour un rassemblement unitaire à 10 heures.

Les manifestants envisagent de se rendre à la préfecture afin d'exiger le maintien des contrats aidés. "Des contrats indispensables au fonctionnement des collectivités, des établissements scolaires et aussi des associations d'insertion", explique l'intersyndicale.

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play