publicité

État d'urgence sur l'île de Barbuda, en ruines après l'ouragan Irma

Le gouvernement d’Antigua et Barbuda a imposé l’état d’urgence à Barbuda, presque totalement détruite au passage de l’ouragan Irma.

Les habitants de l'île de Barbuda évacués vers Antigue © William Zebina
© William Zebina Les habitants de l'île de Barbuda évacués vers Antigue
  • Par Sonia Laventure
  • Publié le , mis à jour le
De nouveau menacée par l’ouragan José en approche, Barbuda* fait l’objet d’un arrêté d’évacuation volontaire de la population. Les 1600 habitants privés de toit ne peuvent pas affronter sur place un nouvel événement climatique. Selon les estimations des autorités d’Antigua, 90% des bâtiments de Barbuda ont été endommagés et 30% des logements totalement détruits.
Les habitants de Barbuda quittent leur île ravagée par l'ouragan Irma et menacée par José © William Zebina
© William Zebina Les habitants de Barbuda quittent leur île ravagée par l'ouragan Irma et menacée par José
Les premières évacuations ont débuté hier (Jeudi 7 septembre 2017). Des rotations de ferry se poursuivent ce vendredi (8 septembre), pour acheminer le plus de monde possible vers l’île voisine d’Antigua avant que les conditions se détériorent avec l’arrivée de l’ouragan José. Si ce nouveau danger se précise, le gouvernement prévoit d’obliger les habitants de Barbuda à quitter l’île.

*(Barbuda est la plus petite île de l’archipel d’Antigua-et-Barbuda : elle fait 171 km2)

Voir notre diaporama (Images William Zebina)

 
 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play