publicité

Sénatoriales en Martinique : 11 candidatures enregistrées pour 2 sièges à pourvoir

La préfecture a enregistré 11 candidatures (2 femmes, 9 hommes), vendredi soir (8 septembre), à la clôture des inscriptions en vue des élections sénatoriales du 24 septembre prochain. 

En haut : Georges Cléon, Catherine Conconne, Marius Narcissot, Edithe Velayoudon, Athanase Jeanne-Rose.
Deuxième rang : Joseph Virassamy, Maurice Antiste, Maurice Bonté, Yvon Pacquit.
En bas : Eric Valère et Belfort Birota. © Martinique 1ère
© Martinique 1ère En haut : Georges Cléon, Catherine Conconne, Marius Narcissot, Edithe Velayoudon, Athanase Jeanne-Rose. Deuxième rang : Joseph Virassamy, Maurice Antiste, Maurice Bonté, Yvon Pacquit. En bas : Eric Valère et Belfort Birota.
  • Par Joseph Nodin
  • Publié le
Les 860 grands électeurs ont le choix entre 11 candidats pour les 2 sièges de sénateur de Martinique, à pouvoir le dimanche 24 septembre prochain. Les noms qui circulent depuis plusieurs semaines sont confirmés.

La gauche est dispersée, la droite unie


Les principales familles politiques de l'île sont représentées. C'est le cas de la coalition Gran Sanblé Pou Ba Péi-a An Chans, majoritaire à l'Assemblée de Martinique. Ses candidats sont Marius Narcissot et Georges Cléon, deux conseillers territoriaux soutenus par Alfred Marie-Jeanne, le président du MIM, par ailleurs président du Conseil Exécutif de la CTM (Collectivité Territoriale de Martinique). Belfort Birota, lui aussi membre de la majorité, est candidat mais sans le même soutien.

Le PPM (Parti Progressiste Martiniquais) est au centre d'Ensemble Pour une Martinique Nouvelle, l'autre coalition qui anime la vie politique locale, en minorité à l'Assemblée. Ses candidats sont la conseillère territoriale Catherine Conconne et le sénateur sortant Maurice Antiste.

Brèches dans l'alliance


Des membres de l'alliance restent candidats malgré les consignes ou les mots d'ordre. Le cas le plus notable est celui d'Yvon Pacquit du PPM. Il ne digère pas le choix des instances de son parti en faveur de Catherine Conconne, lors d'une procédure pourtant habituelle au sein de cette formation politique. Athanase Jeanne-Rose, autre adhérent du PPM, ne tient pas compte non plus des procédures et maintient sa candidature. Maurice Bonté, le président de l'association des maires, proche de l'alliance, veut lui aussi devenir sénateur.

Le socialiste Joseph Virassamy fait campagne en particulier sur, selon lui, le caractère illégitime de la CTM. L'avocat Éric Valère (divers gauche) complète la liste des candidatures à gauche. À droite, c'est l'unité autour d'Edithe Velayoudon, la candidate de Les Républicains.

Campagne dans les conseils municipaux


Les uns et les autres accentuent leur campagne auprès des grands électeurs. Une campagne qui se résume à des entretiens au sein des conseils municipaux. Tous ont rendez-vous le 24 septembre à la préfecture de Fort-de-France pour choisir les deux prochains sénateurs de Martinique.

La liste des candidats 

Yvon Pacquit (PPM)*
Édithe Vélayoudon (LR)
Catherine Conconne (PPM, EPMN)
Maurice Antiste (EPMN)
Éric Valère (DVG)
Athanase Jeanne Rose (PPM)
Joseph Virassamy (Socialiste)
Marius Narcissot (GSPBPAC)
Maurice Bonté (DVD)
Belfort Birota (DVG)
Georges Cléon (GSPBPAC)

La liste des grands électeurs 

*
PPM Parti Progressiste Martiniquais
LR Les Républicains
EPMN Ensemble Pour une Martinique Nouvelle
DVG Divers Gauche
GSPBPAC Gran Sanblé Pou Ba Péi-a An Chans
DVD Divers Droite

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play