publicité

Des nouvelles de Fanny Clain, la réunionnaise de 20 ans blessée lors des attentats de Bruxelles

Fanny Clain est une rescapée de l’explosion de l’aéroport de Bruxelles-Zaventem. Elle est toujours hospitalisée à Anvers.

© Capture d'écran
© Capture d'écran
  • Par Gilbert Hoair
  • Publié le , mis à jour le
Fanny Clain était dans la file d’attente, pour enregistrer ses bagages, sur un vol pour les Etats-Unis lorsque la première  bombe a explosée le matin du 22 mars. Elle a été blessée à la jambe et brulée au visage et aux mains.
Elle a été admise au service des grands brulés à l’hôpital de Stuivenberg à Anvers.
 
Un moral au beau fixe

Son état s’améliore rapidement. Elle n’est plus dans le service des grands brulés.
Elle ne porte plus les bandages que l’on avait vus sur son visage deux jours après le double attentat-suicide, et  une opération  a permis d’enlever les bouts de métal qui s’étaient logés dans sa jambe.
Mais surtout son moral reste au beau fixe.
Son attitude avait forcé l’admiration lors de sa rencontre une équipe de la télévision belge et une nouvelle fois elle montre sa joie de vivre et souhaite toujours partir aux Etats-Unis, même si elle ne sait toujours pas à quelle date elle pourra sortir de l’hôpital.
Fanny Clain 8 jours après l'attentat

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play