10 résolutions pour une reprise du tourisme au plus tard le 1er juin

coronavirus
Tourisme dans l'Archipel Guadeloupéen
Les présidents des collectivités, des chambres de commerces, les acteurs du tourisme, de l’hôtellerie de l’aérien main dans la main pour une reprise du tourisme. Ils viennent de voter une série de résolutions.
Parce que le redémarage de l’activité touristique sera long et progressif et parce que c’est un secteur essentiel pour notre économie, ce sont 10 résolutions qui ont été votées.


D’abord pour obtenir des soutiens financier : par le biais d’un prêt garanti de l’Etat spécifique à l’Outre-mer, d’une prolongation du chômage partiel, d’une prise en compte des difficultés engendrées par la perte d’exploitation, d’un crédit d’impôt pour les voyageurs pour compenser le surcoût des billets d’avion, d’un accompagnement des compagnies aériennes qui devront laisser des sièges vides dans les avions pour respecter la distanciation sociale.

Ensuite pour faciliter l’arrivée des touristes, tous prônent la reprise des vols commerciaux transatlantiques et régionaux, la fin au + tard le 1er juin  de la quatorzaine jusqu’à maintenant obligatoire  à l’arrivée chez nous, au profit de la mise en place de test de dépistage au départ et à l’arrivée, ainsi que l’installation de caméra thermique dans les aéroports.

Mais pas de tourisme non plus sans loisirs, les acteurs réclament donc également la réouverture des restaurants et des animations toujours au plus tard à cette date du 1er juin assortis toutefois de mesures de sécurité adéquates.