1er mai pendant le confinement : "Nou Konfiné men nou ka kontinyé lité !"

social
Défilé unitaire
©Guadeloupe La 1ère
Le 1er mai c’est demain, c’est la journée internationale des travailleurs. Une journée fériée. Une fête du travail et des travailleurs un peu particulière cette année. la crise du coronavirus interdit les grands défilés. Mais qu’à cela ne tienne, les syndicats de Guadeloupe seront mobilisés. 
Ce n’est pas cette situation de confinement qui va abattre les syndicats de Guadeloupe. C’est le message qu’ils veulent faire passer. Plus que jamais ces syndicats se disent mobilisés. CGTG, FAEN/SNCL, Force Ouvrière Guadeloupe, la FSU, le SPEG, Solidaire Guadeloupe, Sud PTT Gwa, Sunicag, l’UGTG et l’Unsa n’ont pas confiné leur mobilisation, en cette période de covid 19. Les syndicats veulent défendre le droit à la vie, les droits des travailleurs et la défense des libertés publiques et individuelles en cette période d’état d’urgence sanitaire.  « Nou Konfiné, mén nou pa Kondané ! Nou Konfiné men nou ka kontinyé lité ».
Elie Domota, le secrétaire général de l’UGTG.

Elie Domota

Les dix organisations appellent à une journée unitaire. Il y aura un meeting commun sur une chaîne locale de télévision et sur Radio Tanbou. Un rendez-vous retransmis aussi sur les réseaux sociaux.

​​​​​​​Elie Domota

Le droit à la vie, la défense de la santé en Guadeloupe ou encore l’éducation nationale. Il y a cette rentrée scolaire du 11 mai prochain, mais aussi les réductions de postes. Les moyens de l’académie une lutte de longue haleine. Marie-Emile Mirval, le secrétaire général du Speg.

Marie-Emile Mirval

Le confinement n’altère en rien la détermination de ces syndicats. Des mobilisations sont d'ores et déjà envisagées.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live