publicité

George Pau-Langevin fait sa rentrée

En marge de la conférence de presse de rentrée du ministère de l’Education, la ministre déléguée chargée de la Réussite éducative revient sur La Réunion et l’Enseignement supérieur en Outre-mer.

  • Ivan ERHEL
  • Publié le
Comme son ministre de tutelle Vincent Peillon, George Pau-Langevin n’hésite pas à charger le gouvernement précédent quand il s’agit d’expliquer les difficultés dans l’Education nationale, notamment celles qui sont dues aux suppressions de postes.

Ainsi, à propos de La Réunion, elle tient à rappeler que c’est le manque d’emplois aidés qui a été à l’origine du report de la rentrée dans le primaire. Selon elle, l’action "énergique" et conjointe des ministères de l’Education nationale et de l’Outre-mer a permis de régler "l’essentiel des problèmes" en permettant aux collectivités de créer de nouveaux emplois aidés dans les prochains mois.

Interrogée sur le manque de formation Outre-mer et la nécessité pour des milliers d’Ultramarins de quitter leurs territoires pour venir étudier dans l’Hexagone, la ministre n’a pas hésité à vanter l’expérience que représente un voyage de plusieurs années "pour acquérir des connaissances que l’on n’a pas dans son île". Elle s’est néanmoins montrée soucieuse de l’adaptation de la formation suivie en métropole avec le marché de l’emploi en Outre-mer.

Enfin, au sujet de Mayotte, George Pau-Langevin reconnaît "un certain retard", mais elle s’est montrée confiante dans le rattrapage de ce retard, car c’est la volonté des élus mahorais et du gouvernement que "les Mahorais aient les mêmes droits que les autres Français."
1 346 191 200

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Avant de faire évoluer notre site, nous aimerions savoir
ce que vous en pensez.

je participe à l'enquête