La Guadeloupe en vigilance rouge

météo
Rafaël sur la Guadeloupe
Rafaël sur la Guadeloupe ©Météo France Guadeloupe
L’archipel guadeloupéen est désormais en vigilance rouge pour phénomène dangereux. Toute circulation est désormais fortement déconseillée jusqu’au passage en orange.
Depuis 48h maintenant la pluie tombe, tombe, tombe en Guadeloupe. La pluie, parfois forte, parfois plus faible, ne cesse pas. Résultat : des terres gorgées d’eau qui s’effondrent parfois. Quant au vent, il accompagne le phénomène avec des rafales impressionnantes qui ne laissent pas de répit. Les rafales pointent parfois à 80km/h.Selon Météo France, en 12h, il est tombé 100 à 200m sur la moitié sud de la Basse-Terre. Sur l’est de la Grande-Terre, les cumuls ont atteint entre 50 et 100mm. Durant la nuit de samedi à dimanche, de nombreuses coupures d’électricité ont accompagné le passage de la tempête.

Des blessés,des disparitions, des dégâts.

La Basse-Terre a particulièrement été touchée par Rafaël. A Vieux-Habitants, un incendie s’est déclaré dans une maison, deux personnes sont sérieusement blessées, mais leurs jours ne sont pas en danger.

On signale également la disparition d’un véhicule de société à Goyage, sans pour autant savoir s’il a des occupants ou non. Des recherches sont entreprises par les secours, par voie d’hélicoptère depuis ce matin.

Des routes sont fermées à la circulation, du fait de débris emportés par la tempête. C’est le cas du Front de Mer de Basse-Terre, où l’on note la présence de pierres au beau milieu de la chaussée ; A Vieux-Habitants, au niveau de Gerry également, il y a un point de blocage ; idem à Trois-Rivières.

Rafaël va rester sur le ciel de Guadeloupe au moins jusqu’à dimanche soir.

Les mesures à suivre

Dans la mesure du possible, évitez tout déplacement et restez chez vous. N’entreprenez aucun déplacement en mer ou en montagne. Ne vous baignez pas dans les zones exposées. 

Protégez votre intégrité, vos biens et votre environnement :
- Prévoyez des moyens d’éclairage de secours
- Faites une réserve d’eau sanitaire et potable
- Obtempérez aux injonctions des sauveteurs ou des autorités municipales y compris pour les évacuations
- En cas de risque de glissement de terrain, évacuez votre domicile en sécurité
- En cas d’orage violent bannissez l’utilisation des téléphones et des appareils électriques et ne vous abritez pas dans une zone boisée, ni près des poteaux, pylônes, ni sous un arbre isolé.

Si vous devez vous déplacer :
- Signalez votre départ et votre destination à des proches et soyez très prudents
- Respectez les déviations et interdictions mises en place
- Ne vous engagez sous aucun prétexte à pied ou en voiture, sur une voie immergée et ne tentez pas de franchir des gués ou zones inondées même partiellement
Près du rivage :
- Si vous habitez en bord de mer, protégez vos biens face à la montée des eaux possibles
- Si nécessaire, évacuez votre habitation et mettez-vous à l’abri à l’intérieur des terres.

Et voici la procédure de vigilance « temps dangereux » ( vigilance rouge) :

- VIGILANCE ROUGE : "Protégez-vous !"
- CYCLONE : un cyclone tropical (tempête tropicale ou ouragan) représente un danger très probable à échéance rapprochée avec effets relativement forts (impact assez fort à fort), ou à échéance un peu plus éloignée mais avec effets intenses (cyclone majeur, violent) attendus sur le territoire.
- HORS CYCLONE : un danger de très fortes pluies (avec ou sans orages) a débuté et ses effets deviennent graves (inondations généralisées, risques de glissements de terrains, éboulements, ...) ; ou un danger de mer exceptionnellement dangereuse (houle forte et puissante déferlant sur les côtes et pouvant détruire pontons, plages, déborder sur les routes littorales) est prévu ou débute.
- - Rester à l’écoute de la situation météo auprès de Météo-France, des médias, et surtout des communiqués de la préfecture, etc.
- - En cas de mer dangereuse, ne pas prendre la mer (sous aucun prétexte), ne pas fréquenter les plages ou rivages où déferlent des rouleaux ; protéger ses embarcations nautiques.
- - En cas de risque de fortes pluies : éviter toute sortie et protégez-vous. Eviter notamment les zones montagneuses (glissements de terrains, montée brusque des cours d’eau), et les zones habituellement à risques dès la survenance de mauvais temps ... Eviter impérativement aussi toute sortie même en milieu urbain.

Et toujours, le site de Météo France Guadeloupe.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live