guadeloupe
info locale

Chavez : des obsèques à la mesure de l’homme

politique
La foule à Caracas
Parmi la foule à Caracas ©Olivier Lancien
Les obsèques d’Hugo Chavez ont été célébrées au quartier militaire de Caracas, en présence de nombreux dignitaires politiques internationaux.  Rarement une manifestation sud-américaine aura retenu autant l’attention dans le reste du monde. 

Le Venezuela, centre de l’attention

Près de 30 Chefs d’états, une cinquantaine de délégations représentant les plus grands pays, les  obsèques de Hugo Chavez ont été à la hauteur de l’homme politique. Parmi les Chefs d’état, on notait la présence de Dilma Rousseff (Brésil), Evo Morales (Bolivie),  Rafaël Correra  (Equateur), Raul Castro (Cuba), Mahmoud Ahmadinejad (Iran). La France était pour sa part, représentée par Victorin Lurel, Ministre des Outremers. La manifestation a été retransmise en direct à la télévision et sur internet, rarement événement sud-américain n’aura eu une telle attention.


Unité, unité, unité

Pour Victorin Lurel, les obsèques d'Hugo Chavez ont donné lieu à une expression d'unité nationale : même l'opposition s'est tue, par respect pour l'homme. Chacun a pu constater que les Vénézuéliens étaient unis en ce moment si particulier. On se rappellera le "testament politique" d'Hugo Chavez, dans lequel, précisément, il appelait à "l'unité, l'unité, l'unité". Il semble qu'il ait été entendu, pour le moment. Victorin Lurel, Ministre des Outremers,  qui représentait François Hollande, interrogé par Eric Stimpfling, souligne ce trait vénézuélien :
DMCloud:45933


Embaumé

Nicolas Maduro a précisé hier que le corps d’Hugo Chavez serait, comme celui de Mao Tse Toung, Ho Chi Minh ou Lénine, embaumé. La sépulture d’El Commandante devrait être l e Musée de la Révolution, en construction. Un cercueil de verre pourrait accueillir la dépouille présidentielle.


4 kilomètres de queue

A Caracas, des millions de personnes sont venues rendre un dernier hommage à Hugo Chavez. Il s’agissait de Vénézuéliens, mais aussi d’étrangers qui ont voulu accompagner leur leader jusqu’au bout. La file d’attente pour se recueillir devant le cercueil, s’étalait sur quelques 4 km en pleine ville.
Ambiance à Caracas avec Olivier Lancien qui s’est mêlé à la foule, dans la file de ceux qui voulaient rendre un dernier hommage à Hugo Chavez. 

Et voici un reportage d'ambiance, pendant les obsèques, avec Eric Stimpfling : 

DMCloud:45931


 

Publicité