guadeloupe
info locale

Loi Lurel : adoption par les députés

politique
Victorin Lurel
Victorin Lurel au Congrès des élus de Guadeloupe le 27 décembre 2012 ©clp
C’est fait ! Le texte qui sera désormais connu comme « la loi Lurel » a été adopté sans opposition à l’assemblée nationale.
C'est connu, le surpoids et l'obésité handicapent de nombreuses personnes en Outremer. En ligne de mire, les produits sur-sucrés qui sont destinés à alourdir encore plus les consommateurs ultramarins. 


Stop à la malbouffe

Victorin Lurel a réussi ce qu’il voulait : une législation sur les produits destinés à l’Outremer. Une législation pareille à celle qui existe dans l’Hexagone : les produits destinés aux outremers sont trop sucrés, mal étiquetés. Résultats : leur consommation amène à une « malbouffe » qu’il y a urgence à stopper.


Désaccord Penchard/Lurel

Dès le départ, Lurel a pointé du doigt le scandale alimentaire des outremers. Et si aujourd’hui tout le monde reconnaît qu’il s’agit là d’une action qui relève de la santé publique, d’une action somme toute salutaire pour tous, cela n’était pas le cas lors du gouvernement précédent : Marie-Luce Penchard, alors Ministre de l’outremer s’était fermement opposée à tout examen du texte proposé par Lurel. D’aucuns affirment que sa réaction relève d’une stratégie politique mal placée : Penchard vs Lurel, la Ministre d’alors n’a pas supporté le risque d’avoir à porter une « Loi Lurel ».Cela aurait été  antinomique. Résultat, et heureusement pour les populations dites « ultramarines », le texte de loi a fini par être examiné par les députés et voté sans opposition.  Il reste cependant à en suivre les prochaines étapes avant son application. 
Victorin Lurel, a lui-même tweeté sa victoire : 

Différend connu

Le différend qui séparait Marie-Luce Penchard de Victorin Lurel était connu. La presse nationale le rappelle aujourd'hui. Quant à Victorin Lurel, il souligne lui-même, dans un tweet, le temps perdu, depuis 2011, le texte avait alors été rejeté. 

 

Publicité