18 ans : tué par balle à la Marina du Gosier, au petit matin

faits divers
arme à feu .jpg
©cc-by necromonger86
Il avait 18 ans, avait passé un samedi soir avec des amis, il est mort ce matin, à la Marina du Gosier, dans son corps : des projectiles d'armes à feu. Violence, délinquance et insécurité ont bien fait leur nid en Guadeloupe.

Réveil cauchemardesque

C’est un cauchemar pour la famille de ce jeune de 18 ans. Le réveil de ce dimanche est sombre, avec la mort de leur jeune garçon de 18 ans. Mort violente. Abattu par deux balles, il s’est effondré sur place, à la Marina de Bas-du-Fort, au Gosier. Les secours sont intervenus au plus tôt, mais n’ont pas réussi à le ranimer. Il est mort sur place, apparemment devant une boîte de nuit.


Encore des armes

C’est une nouvelle illustration de la violence qui s’abat sur la Guadeloupe depuis le début de cette année, à une cadence encore jamais connue. Une violence où les armes sont souvent présentes et où la question de leur autorisation et de leur circulation est à mettre en avant. A la lumière de ces affaires, on ne peut que constater le nombre élevé d’armes en circulation. La banalisation de leur utilisation est l’élément à prendre en compte pour une réflexion générale sur le thème dans tout l’archipel. 


Réactions 

Le choc est sensible aussi chez les jeunes qui ne cautionnent pas cette violence. Sur la toile, les réactions ne se sont pas faites attendre, comme celle-ci, relevée sur Twitter et déjà retweetée de nombreuses fois :