Feux de poubelles à Pointe-à-Pitre, un air de 2009

faits divers
feu de poubelle .jpeg
©cc-by rosaerum
Des individus ont allumés des feux de poubelles hier soir à Pointe-à-Pitre. Les pompiers n’ont pas pu intervenir de suite, ils ont été « caillaissés ». L'hélicoptère de la gendarmerie a même été dépêché sur les lieux. 

Tensions et crispations

La visite et les annonces de Jean-Marc Ayrault en Guadeloupe n’ont pas, pour le moment, réussi à déjouer les nœuds des crispations en Guadeloupe. Le climat est de plus en plus lourd. Hier soir, ce sont des feux de poubelle qui ont été allumés à Pointe-à-Pitre. Une dizaine, au total. Mais les pompiers n’ont pas pu intervenir de suite, ils ont été attaqués par les pyromanes et caillaissés. Ce sont dont les forces de l’ordre qui ont du intervenir. L'hélicoptère de la gendarmerie a été dépêché sur les lieux également. L’accès aux feux était particulièrement difficile, à la cour Zamia de Pointe-à-Pitre.


Un air de 2009…

Cet incident remet en mémoire ceux qui sont intervenus en 2009, où d’autres feux de poubelles avaient été allumés de façon quasi-quotidienne. Là aussi, les pompiers avaient été attaqués, pour les empêcher d’éteindre les incendies allumés. D’autres faits peuvent également faire songer à cette période de tension sociale très particulière, comme la grève des gérants de stations-service, qui avait été l’un des détonateur de la grève générale qui avait entrainé au plus fort moment, quelques 60 000 personnes dans les rues. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live