TGVT 2013: Une cinquième étape mouvementée

voile
TGVT 2013
©Guadeloupe1ere
La reprise de la cinquième étape du TGVT a été laborieuse entre le passage de Chantal et l’annulation de la ville étape de Saint-Louis. Mais la course sportive a gardé toute sa saveur et voit la victoire de Carl Chipotel.

Une étape  en eaux troubles

Des annulations qui se suivent et se ressemblent. Après le passage de la tempête Chantal qui a causé l’annulation de la quatrième étape hier,  la course  programmée entre le Gosier et  Saint-Louis n’a pas eu lieu. En effet, la  commune de Saint-Louis  a décidé de ne pas accueillir les participants de la 5ème étape suite aux aléas climatiques ainsi que  pour des motifs logistiques et financiers.
Le comité organisateur  a du composer avec ce nouvel imprévu pour assurer l’étape d’aujourd’hui. Il a fallu concocter un nouveau parcours.  C’est sur  le plan d’eau de Pointe-à-Pitre, une seconde fois que s’est disputée cette cinquième étape.
 

Et de deux pour Chipotel !

Hormis cet imbroglio organisationnel, l’aspect sportif de la course s’est déroulé dans de bonnes conditions. On a assisté à une véritable passe d’armes entre les différents patrons de la flotte. Le canot 31 de Jean Forbin (Navitour) et l’embarcation 34 de Carl Chipotel (la Nina) ont bataillés dès les premiers miles nautiques. Finalement, c’est Carl Chipotel qui remporte cette  cinquième étape.
Au général, c’est l’équipage de Ludovic Samson (Yamaha) qui repart avec le maillot jaune du leader. Claude Thélier prend la deuxième place  devant Marcelin Wilbon (Amour Sainte-Rosien).
 Demain, le coup d’envoi de la sixième étape  se tiendra sur la plage des Salines, au Gosier.

Réaction de Carl Chipotel, patron de la Nina

Réaction de Carl Chipotel au micro de Daniel Marius

Voici les images de Christian Danquin et Ronhy Maletti :