publicité

Encore de la violence en Guadeloupe

La violence continue  à sévir dans la Guadeloupe entière. Un homme d'une quarantaine d'années a été tué par balles vers 4h du matin à la Cour Zamia, à Pointe-à-Pitre. Un autre a été roué de coups alors qu'il attendait le passage du tour, vers 7h du matin, à Sainte-Anne. 

  • Franck Aristide/Catherine Le Pelletier
  • Publié le

Tué par balles à 4h du matin

Cela s’est passé au petit matin, à la Cour Zamia, de Pointe-à-Pitre. Un homme, d’une quarantaine d’année a été tué par une arme à feu. On ne connaît pas encore son identité, ni ses meurtriers. Le mobile du crime est au centre de l’enquête qui est menée par la police judiciaire. Cette nouvelle mort par arme à feu indique que le phénomène de violence qui entache la Guadeloupe depuis de longs mois déjà, n’a pas de répit.
31 homicides par arme à feu ont été répertoriés depuis le début de l’année.


Roué de coups en pleine rue

Un peu plus tard, à 7h du matin, à Sainte-Anne, un homme de 65 ans a été frappé à la tête. Il a reçu plusieurs coups de crosse de fusil alors qu’il attendait le passage du tour cycliste. Il a du être conduit au CHU. Son pronostic vital n’est pas engagé. Le ou les auteurs de ces coups courent également toujours. Et là encore, on ne connaît pas le motif de ce nouvel acte de violence. 


"Ansanm doubout kont vyolans"

C'est parce que ces phénomènes de violence ne s'arrêtent pas et parce que les voyous continuent à s'en prendre aux commerces, mais aussi aux particuliers, que la Région Guadeloupe a décidé de mener une action d'information pendant le tour cycliste. Une première qui non seulement vise à aider à la prise de conscience, mais qui suggère aussi différentes attitudes à observer. Vous pouvez lire ici, dans le détail cette action intitulée : "ansanm doubout kont vyolans" : 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play