publicité

Georges Cocks : poète, romancier, dramaturge et éditeur

Georges Cocks est un écrivain originaire de Saint-Martin. Il vit en Guadeloupe et a choisi de publier lui-même ses oeuvres. Il a à son actif de nombreux ouvrages où la Guadeloupe est toujours présente. Il nous explique ses choix, dans un entretien. 

L'écrivain Georges Cocks © gc
© gc L'écrivain Georges Cocks
  • Par Catherine Le Pelletier
  • Publié le , mis à jour le
Georges Cocks est un amoureux de la littérature, qui fait vivre son art. Il a choisi de publier ses oeuvres lui-même. Poète, romancier, dramaturge, il est également  éditeur, avec à son actif, de nombreux ouvrages. Résolument moderne, ses livres sont tirés sous la forme traditionnelle du papier, mais aussi publiés de façon numérique. Il entend correspondre directement avec ses lecteurs, notamment grâce au web. Entretien. 

  • Vos ouvrages sont délibérément ancrés dans la diversité de la Guadeloupe. Vos poèmes et vos romans reflètent l’univers Guadeloupéen. Quel a été l’élément déclencheur, de vos débuts en littérature ?
La poésie! Je suis avant tout un poète. La participation à un concours  littéraire pour le festival d'Avignon en 2009 à été l'élément qui à permis d'accrocher mon wagon à l'infatigable locomotive qui charrie les écrivains depuis la nuit des temps.

  • Vous avez également choisi de favoriser un circuit direct entre vous et vos lecteurs, notamment sur les réseaux sociaux où vous publiez régulièrement des extraits de vos œuvres. Mais quels retours véritables en avez-vous ?
La littérature antillaise est a mon avis encore méconnue et pourtant elle est très riche. Il n'y a pas encore un engouement littéraire dans l'utilisation des tablettes numériques en Guadeloupe. Ceux qui lisent, disent préférer leur livre papier. Pour l'instant c'est un outil de promotion et d'accessibilité. Je ne voudrais pas rater le coche quand il sera lancé.

  • Au total, combien d’ouvrages avez-vous publié jusqu’à présent ? Quel est celui qui, selon vous, a remporté le plus grand succès ?
8 ouvrages  dont 3 romans, 1 pièce de théâtre et 4 recueils de poésies. Le succès pour moi c'est d'abord d'être arrivé à écrire autant et a avoir encore une demie douzaine d'ouvrages en gestation. "Kala-Pani" , "Souvenirs d'antan de la Guadeloupe" et "Rue François Arago" ont été très apprécié.

  • Vous avez fait le choix de l’autoédition, comme bon nombre d’auteurs de la Caraïbe. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ? 
L'édition est devenue plus facile mais se faire éditer à compte d'éditeur plus difficile. Il est vrai qu'il y a de plus en plus de gens qui écrivent mais le boulot des éditeurs est de faire le tri, de dénicher les talents... au lieu de cela, on accepte d'éditer tout le monde en demandant de payer et de reverser les ventes quelques fois au-delà du 1000ème exemplaire vendu. C'est une arnarque! C'est tuer l'écrivain.
L'auto-édition reste difficile. Il faut tout faire de la couverture à la 4éme de couverture. Comme tout est à sa charge on ne peut payer qu'un correcteur, quelques coquilles peuvent se glisser mais cela ne dégrade pas la critique de l'œuvre si elle est vraiment originale. C'est une façon aussi d'être proche de son publique car il faut organiser son réseau de distribution. cela demande du temps et de la persévérance car l'auto édition est encore considérée comme un lieu pour les ratés de la littérature, ceux à qui ont a refusé leur manuscrit. Or c'est souvent faux.
Les ouvrages de Georges Cocks

- Kala-Pani, La malédiction des flots
-Carnet de route voyage en Afrique
-Souvenirs d'antan de la Guadeloupe
-Lettres et aquarelles
-Ramdam des mots
-Rue François Arago
-Les lettres d'Eloïse

En vente chez tous les libraires en ligne. Disponible aussi en format E-Book téléchargeables sur Amazon.

Fnac, Amazon, Decitre, Chapitre.com, CDiscount, Rue du commerce.....

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play