guadeloupe
info locale

La Guadeloupe va mal : que faisons-nous ?

sécurité
carte de la guadeloupe
La violence déferle en Guadeloupe, nous ne le savons que trop, hélas. La liste des homicides et autres faits de violence s’aggrave de jours en jour. Que fait-on contre cela ? 

Moyens insuffisants

C’est le site Roadsmag qui pointe pointe l’écueil. La recrudescence de la violence en Guadeloupe bat tous les records. Et chaque jour, de nouveaux faits interviennent. A la fin du mois de juin, Jean-Marc Ayrault, alors en visite dans le département, confirmait sa 1ère place en ce qui concerne les faits de violence enregistrés. Il a promis 27 policiers et 75 gendarmes supplémentaires… Manifestement insuffisant pour contrer des braquages quotidiens, parfois accompagnés de meurtres. Les faits graves, blessures et autres chocs psychologiques s’amoncellent.


« Tourism cé nou tout »

L’image de la Guadeloupe risque-t-elle de vaciller ? L’archipel vante ses mérites touristiques, ses places rares et ses beautés. Mais il est bien évident que, les agressions continuant à se perpétrer, la barre du triste record à être toujours plus haute, on peut s'interroger sur l’économie de façon générale, y compris celle du tourisme.


Très peu d’affaires résolues

Face à la recrudescence de violence, quel est le taux de résolutions d’affaires ? Hier le meurtre commis à Rivières-Sens, le 15 août dernier était mis en avant, avec l’arrestation de deux individus. Mais où sont les autres meurtriers? Les autres braqueurs ?  Les braquages continuent… chaque jour…Parfois pour presque rien, les butins sont de plus en plus maigres, mais il n'y a pas de quoi arrêter le braqueurs dans leurs méfaits.
Alors, dans les discussions, d'aucuns tentent de transposer en France hexagonale, le nombre de faits de violence et d’agressions commis en Guadeloupe : « pensez-vous que les pouvoirs publics auraient laissé faire ? Ici, on a l’impression que c’est le cas ». 


Réactions

Face à cet état de fait, la parole circule. Des Guadeloupéens réagissent, appellent à une meilleure compréhension des autres, un apaisement de la situation. Sur les réseaux sociaux, des débats sont entamés, l'espoir d'une situation meilleure est bien présent. Sur Facebook, par exemple, le post de Laurent Salcède, remporte une popularité éloquente :

Vidéo

Dans le monde artistique et musical, les manifestations font aussi jour. C'est le cas avec ce clip de Littlebigman qui plaide pour une Guadeloupe sans violence :