guadeloupe
info locale

Pliane, Gosier : graves blessures par arme à feu

faits divers
urgences .jpeg
©cc-by-sa philippe afnifili
L'atmosphère est des plus électriques en Guadeloupe, un mois avant la venue de Manuel Valls, le Ministre de l'Intérieur. Cette nuit encore, on a tiré sur un homme, de 25 ans, c'était au Gosier

Au Gosier, cette nuit

En début de soirée, à Pliane Gosier un jeune homme de 25 ans a été grièvement blessé par armes à feu. Il a été atteint au thorax dans des circonstances qui pour l’heure n’ont pas été clairement établies. Les faits se sont déroulés aux alentours de 20h30


Hier, déjà...

Plus tôt dans l’après-midi, résidence du Gallion, à Blanchet, deux hommes de 36 et 57 ans ont été blessés aux jambes par des tirs de fusil. L'auteur présumé est leur oncle, âgé de 62 ans. Il a été interpellé sur place par les gendarmes.
Et puis une demi-heure plus tard, devant le lycée Gerville Réache, à Basse-Terre, un lycéen a reçu plusieurs coups de couteau. Evacué au CHBT, son pronostic vital n'est pas engagé.


Les policiers manifestent

Les policiers, pour leur part, ont fait connaître leur mécontentement, en proposant une "pétition citoyenne" contre l'insécurité et la violence en Guadeloupe, que tout le monde peut signer, en ligne. Avec cette pétition, ils publient une lettre ouverte à Manuel Valls, dans laquelle ils soulignent leur manque de moyens. Une démarche pour le moins originale, qui a l'avantage de mettre en exergue leur demande de moyens. Désormais, le quotidien des Guadeloupéens, est cadencé par un nombre de meurtres et d'agressions toujours plus importants. Une situation de plus en plus intenable. 



Publicité