Les hommes en noirs n'arbitrent plus

football
football
Suite à des événements survenus lors du match CSM-CAM le week-end dernier, les arbitres de Guadeloupe ont entamés une mobilisation. Les matchs de la prochaine journée vont être reportés.

Les arbitres se mobilisent

Les hommes en noirs n’arbitrent plus depuis mardi en Guadeloupe pour dénoncer les événements survenus lors du match entre le Club Sportif Moulien et le Club Amical Marquisat (1-2) de la 3è journée de DH le week-end dernier. Pour rappel, l’arbitre de cette rencontre Séverin Naigre avait dû être escorté par les forces de l’ordre jusqu’au vestiaire à la suite d’accusations du public. Les spectateurs affirmaient que l’arbitre avait consommé de l’alcool avant le match. Hier soir les arbitres se sont réunis à Capesterre Belle-Eau à l’appel de l’union nationale des arbitres de football (UNAF) section Guadeloupe. Aucune décision n’a été prise lors de cette rencontre. Une nouvelle réunion doit avoir lieu pour décider de la suite du mouvement.

Conséquences

Les 4 matchs du quatrième tour de coupe de France de cette semaine ont déjà été annulés en raison de ce mouvement de protestation et il va en être de même pour les rencontres de championnat de ce week-end, seules les matchs de jeunes vont être disputés. Les arbitres ne vont en effet pas reprendre les sifflets dans les jours à venir. Les membres du bureau de la ligue de Guadeloupe de Football (LGF) doivent se réunir aujourd’hui pour décider de la marche à suivre. Les présidents des clubs devraient eux être convoqués en début de semaine prochaine pour faire en sorte que ce genre d’incident ne se reproduise pas. Présent hier lors de cette rencontre de l’UNAF, le président de la LGF, Joseph Séné, a apporté son soutien aux arbitres dans cette mobilisation et a annoncé que la ligue était prête à se porter partie civile dans cette affaire. Joseph Séné qui est revenu sur les différentes rencontres qui vont avoir lieu dans les jours à venir au micro de Yasmina Yacou.

Joseph Séné