publicité

Rupture à épisodes LE MARCHAND / THURAM : elle l’attaque en diffamation

Lilian THURAM et Karine Le MARCHAND n’ont pas fini de se déchirer par médias interposés depuis leur séparation. L’animatrice de télévision ne se contente pas de déclarations médiatiques à l’encontre de son ex-compagnon. Pour la seconde fois, une plainte sera déposée ce mardi.

Lilian Thuram et Karine Lemarchand en décembre 2012 au 50ème gala de l'Union des Artistes © Bertrand Guay / AFP
© Bertrand Guay / AFP Lilian Thuram et Karine Lemarchand en décembre 2012 au 50ème gala de l'Union des Artistes
  • Nadine FADEL
  • Publié le , mis à jour le
Comme dans beaucoup d’affaires conjugales : c’est la parole de l’un contre celle de l’autre.
C’est à un duel de ce type, opposant Karine LE MARCHAND et Lilian THURAM, que le public est confronté, du fait des deux protagonistes qui s’acharnent l’un sur l’autre à grand renfort de déclarations médiatiques.
 

Deuxième plainte contre THURAM

L’animatrice de télévision ne se contente pas d’accusations verbales. Elle se tourne aussi vers la justice contre l’ancien footballeur.
Après avoir porté plainte pour violences conjugales, le 4 septembre (et s’être rétractée ensuite), elle engage, ce mardi, une action en diffamation. C’est en tout cas ce qu’elle a annoncé par le biais de son avocat, Me Jean ENNOCHI.
Ce sont les propos tenus par son ex-compagnon sur le plateau du « Grand Journal » de Canal +, jeudi 17 octobre, qu’elle dénonce. Elle les considèrent « vulgaires, mensongers et dégradants » et affirment qu’ils « portent atteinte à son honneur et à sa considération ».
Dans cette interview, Lilian THURAM faisait référence à des menaces proférées par Karine LE MARCHAND, SMS à l’appui, montré à la caméra.
 

Des images ternies, mais pas seulement

Le recordman du nombre de sélections en équipe de France de Football, à l’origine de la fondation « Lilian THURAM - Education contre le racisme », a déjà eu un rappel à la loi, le 18 octobre dernier, suite aux accusations de violences conjugales.
Quant à la présentatrice de M6, elle se dit « meurtrie ».
Le fait est que, sur les réseaux sociaux, tous deux perdent des plumes, en fonction des commentaires publiés par les Internautes, partisans de l’un ou de l’autre.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play