Internet à très haut débit pour tous les guadeloupéens

société
internet souris
©Polynesie 1ere
Le Schéma Directeur d’Aménagement Numérique a été présenté, en séance plénière du Conseil Régional. L’objectif des élus de la collectivité : réduire la fracture numérique, en partenariat avec l’Etat, le Département et les opérateurs... mais il va falloir patienter.
 
Le « Schéma Directeur d’Aménagement Numérique » était à l’ordre du jour de la séance plénière du Conseil Régional, ce mardi 22 octobre.
 

L’objectif

Il s’agit d’un plan, sur 10 ans, ayant pour but ultime de doter chaque foyer de l’archipel, mais aussi chaque entreprise, où qu’elle soit, d’Internet à très haut débit.
Harmoniser l’accès aux nouvelles technologies, sur tout le territoire, sera synonyme d’égalité des chances, en matière d’éducation, d’entreprenariat, d’emploi ou encore de culture.
 

Comment ?

Tous les moyens nécessaires pourront être déployés : en fonction des secteurs, le recours à la fibre optique, aux liaisons hertziennes ou au satellite pourra être privilégié. Le projet voté par les élus régionaux fait mention des options les plus appropriées, par site ou par commune.
Pour réduire la fracture numérique actuelle, donc, l’Europe, l’Etat, les collectivités locales et les opérateurs réseaux devront conjointement investir 155 millions d’euros.
 
Pour le président de séance et vice-président de la Région Guadeloupe, Jocelyn SAPOTILLE, cette somme conséquente laisse une certaine liberté de choix, pour atteindre l’objectif fixé :

Jocelyn SAPOTILLE - cohésion numérique


D’ailleurs, pour ne pas perdre le bénéfice des Fonds Européens (issus du FEDER), les locaux doivent entrer rapidement dans la phase opérationnelle de ce schéma.