guadeloupe
info locale

Les salariés du Kawann Beach Hotel seront fixés le 26 novembre prochain

social
prud'hommes
Le dossier repassait aujourd'hui aux prud'hommes. Une décision sera rendue le 26 novembre prochain.
L'attente continue pour les anciens salariés du Kawann Beach Hotel. Après un premier passage aux prud'hommes le 8 octobre dernier puis un second le 28 Octobre, ils se sont à nouveau présentés à la juridiction ce matin. Le juge des référés leur a promis une réponse pour le 26 novembre. 

Une situation ubuesque

Les anciens salariés du Kawann Beach Hotel sont pris en étau depuis 7 mois. La société gestionnaire de l'hôtel a été liquidée judiciairement mais les employés n'ont pas été licenciés car ils sont sous la responsabilité du comité de gestion des oeuvres sociales (CGOS) qui est propriétaire des murs. Les deux parties se renvoient la patate chaude et les 23 personnes en CDI et la dizaine de contrats précaires demandent désormais une réponse et une prise de responsabilité de la part d'un des deux camps. C'est pour cela qu'ils ont entamé une procédure au conseil de prud'hommes.
Ils ont aussi multiplié les actions de protestation depuis quelques semaines. Ils avaient notamment interpellé Victorin Lurel lors de sa visite sur la grande galette, le 8 novembre dernier. Le conseil régional leur avait alors promis le versement d'un demi-smic à chacun de ces anciens salariés pour chaque mois où ils n'ont pas été payés afin de les aider à assumer les besoins de leurs familles.

Des audiences à répétition

Le premier examen du dossier le 8 Octobre avait débouché sur une promesse de décision au 28 Octobre. Le conseil de prud'hommes souhaitait alors se donner vingt jours pour mieux se pencher sur cette affaire. Mais à la date indiquée, les magistrats n'étaient pas parvenu à tomber d'accord. Ils avaient donc renvoyé le cas devant le juge des référés pour ce mardi 19 novembre. Un juge qui a entendu les différentes parties aujourd'hui et qui a assuré qu'il rendrait son ordonnance le 26 novembre. Il devra décider qui de la société gestionnaire ou du CGOS devra payer les sept mois de salaires des anciens employés du Kawann Beach Hotel.
Publicité