publicité

Grève des carburants : les automobilistes en ont marre

Une nouvelle grève des gérants de stations-service perturbe le quotidien en Outremer. C'est une grève particulièrement impopulaire. Pour la faire passer dans l'opinion, les gérants affirment qu'ils tentent de garder les emplois des pompistes. 

Les horribles files d'attente © Cath Le Pelletier
© Cath Le Pelletier Les horribles files d'attente
  • Par Catherine Le Pelletier
  • Publié le

Grève impopulaire

La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre en Guadeloupe. Dès l’intervention de Patrick Collé, les stations-services ont été prises d’assaut par les usagers qui craignent la pénurie. Les queues de près d’un kilomètre, parfois, entourent les stations, où le ton commence à monter.


Lurel, en ligne de mire des gérants

Un appel au civisme est lancé pour éviter toute bousculade, due en général à des individus qui veulent absolument éviter les files et être servis les premiers.
Les gérants des stations-service ont eu aujourd’hui rendez-vous au Ministère des Outremers. Comme ils l’avaient fait à leur dernière réunion, ils vilipendent la façon dont le Ministre les a reçu, estimant qu’il doit porter seul la responsabilité de la grève.
Il s’agit de trouver un accord pour le calcul du prix des carburants : Victorin Lurel affirme que le nouveau texte est en faveur des consommateurs ; les gérants, de leur côté affirment le contraire. Ces derniers ont lancé une grève illimitée à compter de mercredi minuit. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play