Sondage exclusif Qualistat/Guadeloupe 1ère, les municipales telles que perçues par les guadeloupéens

politique
Sondage Interet pour la campagne 2014
©Guadeloupe 1ère
Découvrez le premier des six volets d'une étude menée comme jamais auparavant chez nous. L'enquête Qualistat/Guadeloupe 1ère porte sur "l'image des maires en Guadeloupe". Projecteurs ce lundi en télé, radio et sur internet, sur l'intérêt que vous portez aux municipales 2014.

L’étude

Du 31 janvier au 7 février dernier une enquête d’opinion a été réalisée par téléphone auprès d’un échantillon représentatif de la population âgée de 18 ans et plus. Le panel, constitué à 44% d’hommes et 56% de femmes, a été constitué en respectant également les proportions de chaque tranche d’âge dans la population, leurs zones de résidence et leurs catégories socioprofessionnelles.
Ainsi quatre tranches sont définies. La première concerne les personnes de moins de 29 ans et représente 17% des personnes interrogées. La seconde ceux de 30 à 39 ans,  pour 19% du total. La troisième, de 40 à 59 ans pour 48%. Enfin la quatrième, ceux de 60 ans et plus, pour 26%.
L’analyse de ses résultats nous donne un aperçu de « l’image des maires en Guadeloupe »

Premier thème : l’intérêt pour l’élection municipale

A la question « Vous intéressez-vous à l’élection municipale ? » seul 1% du panel interrogé ne se prononce pas.
La majorité répond par l’affirmative :
  • « Oui, tout à fait » dans 35% des cas
  •  « Plutôt oui » pour 32%
  • 13% répondent « Plutôt non »
  • 19% « Non, pas du tout »
Un tiers de la population n'est donc pas intéressé par les élections à venir, pourtant parmi les plus populaires. Un chiffre que l'on retrouvait indirectement toutefois il y a quelques années. En se basant sur les chiffres du ministère de l’intérieur, en 2008 la participation globale au premier tour des municipales était d’un peu plus de 67%. Quasiment le même pourcentage que celui des personnes qui prétendent aujourd'hui s’intéresser à l’élection 2014.

Les jeunes moins impliqués

En observant les réponses par tranches d’âge, il s’avère que les plus jeunes ont répondu de façon plus ou moins équilibrée, qu’ils soient intéressés ou pas. L'écart moyen est de 7 points entre les moins de 29 ans qui le sont et ceux qui ne le sont pas.
Par contre plus l’âge est élevé, plus l'écart est manifeste entre ceux qui s’intéressent aux élections et les autres. C’est dans la tranche des 30 à 39 ans que les Guadeloupéens s’intéressent le plus aux municipales mais les deux tranches restantes suivent de près :
  • 70% des 30- 39 ans
  • 68% des 40- 59 ans
  • 69% des plus de 60 ans


L’intérêt par rapport à l’ancienneté du mandat

Il s’avère que les écarts sont faibles entre les avis suivant que le maire en soit à sa première mandature ou non. L’intérêt pour les municipales 2014 est de 68% en cas de première mandature et de 67% pour les sondés dont les maires en ont plusieurs à leur actif.