Mort de Lucien Boissieux : « il faut poursuivre l’enquête ! »

faits divers
Lucien Boissieux/ cloture de l'enquête
©Facebook
C’est le cri lancé par les enfants de l’homme de 84 ans qui avait perdu la vie après le dramatique vol de la voiture de sa fille. L’auteur des faits court toujours.

Vol dramatique

Les faits s’étaient déroulés en mars 2013 à Sainte- Anne, en plein jour, devant le bureau de poste. La fille de Lucien était descendue de sa voiture pour retirer de l’argent au distributeur. Il l’attendait, côté passager.
Un homme d’une trentaine d’années s’est alors engouffré dans le véhicule en profitant des clés laissées sur le contact. Le malfrat a ensuite tenté d’expulser Lucien Boissieux. Ce dernier, retenu par sa ceinture, a été traîné au sol sur plus de 50 mètres, passant même sous les roues du véhicule. Mutilé, le vieil homme succombera à ses blessures deux mois plus tard au Centre Hospitalier Universitaire.
Son agresseur n’a jamais été retrouvé.
 

Clôture de l’enquête, et colère de la famille

Il y a deux semaines, les enfants de Lucien Boissieux ont été informés que l’enquête était close. La famille de Lucien Boissieux, choquée par cette annonce, a fait appel de la décision du juge d’instruction.
Défendue par Maître Ary Durimel, elle sera fixée d’ici quelques semaines.
 

Appel à témoin

Les proches de la victime lancent aujourd’hui un appel aux témoins du drame pour aider la justice à retrouver l’auteur des faits, ou même créer chez lui un sursaut qui l’amène à reconnaître et assumer enfin ses actes.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live