publicité

Recours en annulation des élections municipales : jugement mis en délibéré au 9 octobre

Cinq recours étaient examinés hier par le tribunal administratif. Ceux concernant les communes de plus de 10000 habitants. Le magistrat rapporteur public a laissé entendre que ces recours auraient peu de chances de ne pas être rejetés.

© P.Pétrine
© P.Pétrine
  • Julien Babel
  • Publié le
Les recours en annulation étaient introduits par Georges Hermin à Morne- à- l’Eau, André Atallah à Basse- Terre, Harry Durimel à Pointe- à- Pitre, Roberte Méri au Gosier et Olivier Serva aux Abymes.
Selon le magistrat rapporteur public, aucun élément n’était de nature à avoir altéré la régularité des scrutins concernés. Il n’y aurait donc pas de raisons d’annuler les élections.
Un avis qui correspond aux attentes de maître Louis- Raphaël Morton, l’avocat du maire de Pointe- à- Pitre, Jacques Bangou.
Ecoutez- le :

Louis- Raphaël Morton/ avocat Jacques Bangou

(Propos recueillis par Pascal Pétrine)

Cependant pour maître Ellen Bessis l’avocate d’Harry Durimel, il y avait de nombreuses irrégularités constatées.
Ecoutez- la :

Ellen Bessis/ avocat Harry Durimel

(Propos recueillis par Pascal Pétrine)
 
Le jugement a été mis en délibéré en délibéré au 9 octobre prochain.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play