Le projet de pôle de valorisation des déchets divise les Mornaliens

social
Collectif Riverains Morne à l'Eau
©G. DESMALLES
La construction, à Richeval, Morne-à-l'Eau d'un pôle de valorisation des déchets fait grincer des dents certains riverains. Après la création d'un collectif, ils ont décidé de manifester leur mécontentement lors du conseil municipal de la commune, ce mardi soir. 
Le collectif des riverains de Richeval avait été reçu par la municipalité il y a quelques semaines. Redirigé vers la Communauté d'agglomération du nord Grande-Terre, la rencontre a finalement été annulée. Avec le sentiment de ne pas être écouté, le collectif a décidé, hier soir, de perturber la tenue du conseil municipal de la ville de Morne à l'eau. Ils dénoncent le manque de concertation autour de ce projet. 
Collectif Richeval
Les membres du collectif devant la mairie de Morne-à-l'Eau ©Ch. Théophile

C'est un projet qui divise une partie la population de Morne à l'eau... Le futur pôle de valorisation des déchets de la C.A.N.G.T. doit être construit à Richeval. Un emplacement loin d'être au goût d'une vingtaine de riverains vivant à proximité. Ils ont formé, il y a quelques semaines, un collectif pour protester contre la construction d'une déchetterie sur ce site. 

Reportage de Guillaume Desmalles et Cédric Métairon