guadeloupe
info locale

Le jour d'après Erika

météo
Erika devant l'université
Le ciel est bien plus clément qu’hier alors que la tempête tropicale Erika s’éloigne de nos côtes et poursuit sa route vers l’Ouest-Nord-Ouest. Fort heureusement, selon la préfecture de Guadeloupe,  en fin de journée, ce jeudi, il n’y avait aucune victime à déplorer, dans notre archipel
Des cumuls d’eau de plus de 100 mm, par endroits.Des rafales de vent, sous averses, de 80 à 100 km/h. Des chutes d'arbres et de poteaux. Des inondations localisées de chaussée. Et des milliers de foyers privés d’électricité, sur la journée. Des services opérationnels ultra-sollicités, tout au long de la journée.
Voici tout ce que la tempête tropicale Erika a fait subir à la Guadeloupe, ce jeudi.
 Un bilan qui n’est, fort heureusement, que matériel !
Selon la préfecture, il n'y a aucune victime à déplorer, lors de cet épisode, d’une violence inattendue, chez nous.
Et alors que les îles du Nord semblaient devoir être les plus impactées, par le passage d’Erika… un changement de trajectoire de la tempête a fait qu’elles ont été relativement épargnées, ce jeudi !
Le phénomène est passé plus au Sud que prévu.
Quoiqu’il en soit, cette nuit, Saint-Martin et Saint-Barthélemy ont essuyé quelques pluies et de fortes rafales de vents.
En image et en reportages, le résumé de cette journée cyclonique en Guadeloupe 



Erika s’est donc dirigé, hier, plus au Sud que prévu…
C’est ainsi que la Dominique s’est retrouvé prise en étau, par le phénomène, qui ne l’a pas épargné.
Le bilan provisoire est lourds… et on s’attend à ce qu’il s’aggrave : au moins 4 morts (dont deux enfants)… et plus de 20 disparus signalés, dans des inondations et des glissements de terrains, notamment.
Près de 80% de l’île est concernée par des coupures d’eau et d’électricité… et plusieurs axes routiers sont coupés.

A Porto Rico, les autorités ont fermé les écoles, dès ce jeudi… et suspendu le transport maritime.
Et, alors que la force de cette tempête Erika ne devrait pas varier, de façon notable, au cours des prochaines 48 heures… le phénomène devrait atteindre la République Dominicaine et Haïti, ce vendredi.
Les habitants des deux pays d’Hispagnola ont été appelés à la plus grande vigilance, quant aux pluies diluviennes et aux vents violents attendus.

Publicité