Mouvements d'humeur des étudiants en STAPS

éducation
STAPS
Débrayage de 2h ce matin des étudiants en STAPS sur le campus universitaire de Fouillole. Lycéens et professeurs considèrent qu’ils manquent cruellement de moyens dans cette filière de formation des éducateurs physiques et sportifs
Plébiscitées par les jeunes, les formations en Staps sont victimes de leur succès. Elles manquent cruellement de places et de moyens pour continuer à accueillir des étudiants toujours plus nombreux. Il s’agit d’un mouvement national relayé en Guadeloupe par les professeurs et les étudiants de cette filière « sciences et techniques des activités physiques et sportives ». Ils demandent + de moyens. Les salles de cours sont trop petites et ne peuvent pas accueillir tous les étudiants de cette filière dont les effectifs ont doublé en 3 ans. 
Les étudiants de cette filière ont débrayé entre 7h et 9h ce matin et se sont rassemblés sur le terrain de foot du campus de Fouillole.

Voir : 

 

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live