Le nouveau test de dépistage du cancer colorectal accessible en Guadeloupe

santé
Cancer colorectal
C'est le 3ème cancer le plus fréquent en France et l'un des plus meurtriers : Il s'agit du cancer coloréctal. Le nouveau test de dépistage est arrivé il y a quelques mois en Guadeloupe. Plus fiable et plus simple d'utilisation, il est désormais disponible auprès des médecins traitant
Troisième cancer le plus fréquent, le cancer colorectal touche, chaque année en France, 23 000 hommes et près de 19 000 femmes. La France est parmi le pays d’Europe où l’incidence de ce cancer est la plus élevée. Même si les taux de mortalité diminuent très nettement (moins 25% en 20 ans), il s’agit du deuxième cancer le plus meurtrier. C’est pourquoi les autorités sanitaires souhaite améliorer leur action pour mieux dépister, mieux diagnostiquer, mieux traiter. Ainsi, un nouveau programme de dépistage organisé basé sur un nouveau test – immunologique -  remplace désormais l’ancien dit "test hemoccult". "Les programmes de dépistage organisé doivent intégrer les évolutions technologiques", a en effet rappelé la ministre de la Santé, Marisol Touraine, lors de sa conférence de presse à l’occasion du lancement des tests immunologiques.

Un test plus performant 

Véritable avancée dans la mobilisation contre le 2e cancer le plus meurtrier, le nouveau dispositif est annoncé comme plus fiable, plus simple et plus performant.
Disponible depuis avril 2015, ce test est mis à disposition notamment auprès des médecins généralistes, dans le cadre du programme de dépistage organisé du cancer colorectal destiné aux personnes de 50 à 74 ans. Depuis 2009, le programme de dépistage organisé s’adresse aux femmes et aux hommes âgés de 50 à 74 ans, sans risque aggravé, qui sont invités tous les deux ans à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. Seize millions de personnes sont concernées en France.
Le test immunologique repose sur la détection de la présence d’hémoglobine humaine dans les selles grâce à l’utilisation d’anticorps.

Plus  pratique et plus efficace

Le test immunologique de dépistage des cancers colorectaux est plus pratique d’utilisation car il ne nécessite plus qu'un seul prélèvement de selles contre six précédemment. La meilleure ergonomie du test devrait permettre d’améliorer son acceptabilité par la population.
médecins généralistes, dans le cadre du programme de dépistage organisé du cancer colorectal destiné aux personnes de 50 à 74 ans. Depuis 2009, le programme de dépistage organisé s’adresse aux femmes et aux hommes âgés de 50 à 74 ans, sans risque aggravé, qui sont invités tous les deux ans à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. 16 millions de personnes sont concernées en France.
Le test immunologique repose sur la détection de la présence d’hémoglobine humaine dans les selles grâce à l’utilisation d’anticorps.

Voir aussi : 

Pour en savoir plus :
http://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister/Depistage-du-cancer-colorectal

http://www.social-sante.gouv.fr/actualite-presse,42/communiques,2322/marisol-touraine-presente-le,17811.html