Colette Koury reconnue coupable de prise illégale d'intérêts

justice
Le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pître a condamné la présidente de la Chambre de Commerce et d'Industrie des Îles de Guadeloupe à 3 mois de prison avec sursis et 5000 euros d'amende. Il l'a reconnue coupable de "Prise illégale d'intérêts par chargé de mission de service public dans une affaire dont il assure l'administration ou la surveillance"
Une affaire dans laquelle il est reproché à Colette Koury d'avoir pris part au recrutement et à l'embauche de sa nièce comme chargée de communication et de chef de projet à la CCIIG, entre juin 2008 et mai 2010.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live