Le Meeting d'athlétisme de la Guadeloupe prend du galon

athlétisme
Meeting d'Athlétisme
©O. Ménel
Nouvelle classification du Meeting International d’Athlétisme de la Grande Caraïbe Région Guadeloupe. La Fédération Française d'Athlétisme et Julien Dellan, l'organisateur du meeting, sont désormais sur la même longueur d'onde.
Au mois de mai 2015, la 11ème édition du meeting international d’athlétisme de la Guadeloupe avait failli être annulée, à cause d’une cabale de quelques détracteurs. L’organisateur a su rétablir la vérité et la Fédération Française d’Athlétisme a promu cette organisation reconnue de qualité « NATIONAL ELITE PLUS ».
Mardi, les deux parties annoncent le dénouement d’une partie de bras de fer qui avait conduit Julien Dellan à  menacer la FFA d’ester en justice, pour avoir mis en péril le Meeting International d’Athlétisme de la Grande Caraïbe Région Guadeloupe.
A la table officielle, Julien Dellan bien sûr, président de l’Athlétic Club de Sainte-Anne (ACSA) et organisateur de cet évènementiel annuel, Philippe Gatibelza, président de la Ligue Régionale d’Athlétisme de la Guadeloupe, Max Morinière, président de la Ligue Régionale d’Athlétisme de la Martinique et le représentant de la FFA, Christian Roggemans, par ailleurs trésorier général de l’instance fédérale.
Ce dernier annonçait principalement que le meeting était promu au rang de National Elite Plus. Conséquence principale : Désormais la Fédération prendra en charge certaines dépenses inhérentes à cette colossale organisation, à concurrence approximative de 34 000 euros.
Julien Dellan a fait savoir son intention de rencontrer très incessamment les responsables de la ligue locale, afin de dissiper définitivement les derniers nuages qui assombrissent encore le climat. Il a par ailleurs annoncé la 12ème édition du meeting programmée le 14 mai 2016.
Des communications faites dans une atmosphère d’apaisement, face à un parterre composé de journalistes et de responsables de la discipline.