3 détenus condamnés pour des sévices sur un autre prisonnier

justice
Prison de Baie-Mahault
Le centre pénitentiaire de Baie-Mahault ©catherine le pelletier
3 détenus du centre pénitentiaire de Fond Sarail, à Baie-Mahault, ont écopé de peines allant de 6 à 8 ans de prison ferme, supplémentaires, pour avoir fait vivre un véritable calvaire à un prisonnier nouvellement arrivé. En plus d'être tabassé, ce dernier a été humilié. 
Leur procès a eu lieu, hier, mercredi. 3 détenus de Fond Sarail ont été jugés pour violences aggravées, par le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre. Ils ont écopé de peines allant de 6 à 8 ans de prison ferme. Des sentences qui s'additionneront à leurs précédentes peines d'emprisonnement. 

Des sévices insupportables


Dans la nuit du 16 au 17 février, un homme est incarcéré au centre pénitentiaire de Baie-Mahault. Il se retrouve en cellule avec 7 autres détenus. Durant cette première nuit derrière les barreaux, il est racketté et roué de coups. 
Mais les prisonniers ne s'arrêtent pas là. Ils forcent le nouveau venu à ingurgiter de l'eau de javel, de l'urine, des excréments et du sperme. Sa tête est rasée. 
Des violences et des humiliations qui ont conduit trois des détenus incriminés, devant le tribunal, mercredi.

Des peines de prison supplémentaires


Dans un premier temps, ils devaient être jugés par la Cour d'Assises, la procédure étant ouverte pour actes de torture, en raison de la gravité des faits. Mais, le procureur de la République a pris la décision de faire passer les prévenus devant le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre, à la place. Une requalification des faits qui n'a pas entraîné des peines plus légères. En effet, les trois détenus ont écopé de sentences allant au delà des réquisitions du procureur. L'instigateur des sévices a été condamné à 8 années de détention supplémentaire. Ses complices, 6 ans de plus.  

Les Outre-mer en continu
Accéder au live