3 morts sur nos routes en moins d'une semaine

sécurité
Campagne sécurité routière Guadeloupe
©Sécurité routière Guadeloupe
Cette semaine a été particulièrement meurtrière sur les routes de Guadeloupe. Un automobiliste, un piéton et un cycliste ont perdu la vie. 
En moins d'une semaine, trois personnes ont trouvé la mort sur nos routes. Des accidents mortels auxquels viennent s'ajouter des blessés, dont certains transportés au CHU de Pointe-à-Pitre/Abymes, en état d'urgence absolue.
 

Les usagers vulnérables représentent 71% des tués en 2020

Cette semaine a été particulièrement meurtrière sur les routes. Un automobiliste de 37 ans, un piéton de 86 ans et un cycliste de 22 ans ont perdu la vie, depuis dimanche 1er mars, soit 7 morts depuis ce début d'année. 
Lors du dernier accident mortel, le conducteur ayant percuté le cycliste a pris la fuite. 
Parmi les 7 tués, on dénombre 2 qui circulaient en voiture, 2 en moto, 1 en vélo et 2 piétons.
Et le nombre d'accidents a, lui aussi, considérablement augmenté. 
 

+31% d'accidents depuis le début de l'année

Si en 2018, la mortalité routière en Guadeloupe atteignait son niveau le plus bas depuis la mise en place en 1962 des comptages des accidents corporels (avec 33 décès), les compteurs s'affolent depuis l'année dernière. Et les premiers chiffres de l'année 2020 sont plus qu'inquiétants. 
Au 1er mars, on dénombrait 71 accidents de la route contre 54 en 2019 soit une hausse de 31%. 7 tués. En 2019, le chiffre était de 6 tués, soit une hausse de 17%. Enfin, augmentation également du nombre de blessés : 93 victimes (tués + blessés).

La Préfecture appelle à la vigilance et au respect du code la route.