435 kg de cannabis saisis par une patrouille des forces armées au large de la Guadeloupe

drogue
Saisie de 435 kg de cannabis en mer Guadeloupe
©Forces armées aux Antilles
C'est la deuxième saisie de stupéfiants en mer réalisée par les forces armées aux Antilles en 2022. Fin janvier, près de 700 kg de cocaïne avaient été saisis. Le 11 février dernier, ce sont plus de 430 kg de cannabis qui ont été interceptés, en haute mer, au sud-ouest de la Guadeloupe.

C'est à l'occasion d'une patrouille de surveillance aéromaritime conduite par les forces armées aux Antilles (FAA), le 11 février, dans la nuit, que la frégate de surveillance (FS) Germinal a remarqué une embarcation rapide suspecte, sans marque visible de nationalité en haute mer au sud-ouest de la Guadeloupe. Rapidement, les militaires décident d'intervenir. Le go-fast, avec plusieurs hommes à bord, prend la fuite, tout en rejetant des ballots à la mer. Ces derniers, au nombre de 11, ont été récupérés et testés positifs au cannabis. Les cinq occupants du navire ont eux été appréhendés.

Il s'agit de la deuxième saisie de l'année, pour les forces armées aux Antilles, après une première réalisée par le Germinal, le 29 janvier dernier, durant laquelle 680 kg de cocaïne avaient été interceptés. La saisie du 11 février représente une perte de plus d’un million d’euros pour une marchandise qui était probablement destinée aux consommateurs antillais, indiquent, dans un communiqué, les militaires. 

Les 5 mis en cause, les stupéfiants et l'embarcation ont été remis à l’antenne Caraïbes de l’office antistupéfiants (OFAST), sur instruction de la procureure de la République de Fort-de-France.