500 000 euros alloués au programme "Vacances apprenantes" en Guadeloupe

éducation
Mostafa Fourar Recteur de Guadeloupe
Les grandes "vacances apprenantes", c'est le nouveau dispositif éducatif lancé par le gouvernement, pour aider les élèves à rattraper les retards d’acquisition de programmes. 500 000 euros seront débloqués selon le recteur d’académie, Mostafa Fourar, uniquement pour la Guadeloupe.
Plusieurs municipalités préparent le retour à l’école des élèves sur leur territoire, la semaine prochaine. Dans ce contexte la question de la rentrée de septembre et du rattrapage des retards d’acquisition se
pose.
 

Pour aider les enfants éloignés de l'école trop longtemps

Depuis le déconfinement, Goyave et Petit-Bourg ont été les premières communes à rouvrir leurs écoles primaires avec un protocole sanitaire en place. La majorité des maires, lors d’une conférence territoriale de l'action publique (CTAP) s’était prononcée contre ce retour à l’école maintenant préférant préparer la rentrée de septembre. La commune du Moule doit reprendre le 15 juin. Une précaution supplémentaire, apès la tournée de mise aux normes sanitaires.
Saint-Claude rouvrira aussi le 15 juin mais la ville est sommée de le faire après une plainte d’un parent d’élève. 
Plusieurs écoles qui ouvrent, mais pour les syndicats l’important est surtout de préparer la rentrée de septembre. Pour le recteur, cette préparation passe notamment par le dispositif Ecole apprenante, pour aider ceux qui aurait pu être éloignés de l’école très longtemps.
Le recteur d’académie a annoncé ce vaste programme pour les écoliers de Guadeloupe pendant les grandes vacances : celui des "vacances apprenantes". 500 000 euros seront débloqués selon Mostafa Fourar, le recteur d’académie de la Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

Mostafa Fourar, recteur d'Académie

 

Plus de 200 millions d'euros à l'échelle nationale

Le dispositif des "vacances apprenantes" mis en place par le gouvernement doit permettre à 400 000 enfants de rattraper leur retard scolaire pris à cause du confinement, a indiqué ce jeudi, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, Gabriel Attal. 
Ecoles ouvertes, écoles ouvertes buissonnières, colonies de vacances apprenantes et accueils de loisirs apprenants, le Ministère de l’Education nationale va mobiliser 200 millions d’euros pendant les grandes vacances, au profit de ces quatre dispositifs


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live