7 nouveaux cas de Covid-19 en Guadeloupe, depuis vendredi

coronavirus
coronavirus à Saint Martin
Depuis vendredi 31 juillet 2020, sept nouveaux cas de Coronavirus ont été enregistrés. Au total, 272 personnes ont contracté le virus, en Guadeloupe, depuis le début de la pandémie.

Point de situation en Guadeloupe

Entre le vendredi 31 juillet et ce lundi 3 août 2020, 7 personnes ont été diagnostiquées positives à la Covid-19, en Guadeloupe. Un nouveau chiffre qui porte à 272 le nombre de cas cumulés de coronavirus, confirmés par tests PCR, dans l'archipel, depuis le début de l'épidémie, mi-mars.

A ce jour, 179 patients ont été déclarés guéris, par les infectiologues.

Autre donnée chiffrée : 17 682 tests PCR (dans le nez) ont été réalisés, chez nous, en ville et à l'hôpital. 
Un nombre qui devrait considérablement augmenter, dans les prochaines semaines, puisqu'une campagne de dépistage sera organisée, en Grande-Terre et en Basse-Terre, à compter de jeudi, à l'initiative de la préfecture et de l'agence régionale de santé (ARS) de la Guadeloupe. 
 

La Guadeloupe n'est pas en zone rouge

Les autorités ont, par ailleurs, tenu à signaler qu'une carte non officielle circule actuellement sur les réseaux sociaux. Elle indique que la Guadeloupe est en zone rouge. C'est faux.
 

L’augmentation récente du nombre de cas de contamination à la COVID-19 est liée en grande partie à un cluster. Cela a fait évoluer les critères de suivi à la hausse, mais sans atteindre les seuils d’alerte.

Préfecture / ARS Guadeloupe


L'archipel sous surveillance

L'indicateur le plus surveillé par les autorités sanitaires est le facteur de reproduction, qui correspond au nombre moyen de personnes qu'un porteur du virus peut contaminer. Il était de 3,8 vendredi 31 juillet. Cela signifie qu'un malade transmet la Covid-19 à près de 4 personnes, en moyenne, localement. Se sont les fameux "contacts", régulièrement évoqués, qui sont exposés.

Ce facteur de reproduction est le signe certain d'un relâchement dans le respect des gestes barrière, qui est un facteur aggravant lors de participations à des événements rassemblant de nombreuses personnes.

Préfecture / ARS Guadeloupe


Stratégie commune pour contrer le virus

La préfecture et l'ARS Guadeloupe ont échangé, avec les élus, en comité de suivi, le jeudi 30 juillet 2020.
Le rôle d’accompagnement, dans le suivi du respect des règles d’organisation, au plus près, sur le terrain, par les élus et leur police municipale est essentiel.
Les services de l’État sont en appui des élus, dans la mise en œuvre des mesures de sécurité sanitaire, dans un contexte d’augmentation des cas COVID-19.
 

Les recommandations à la population

Ces rappels, qui gardent toute leur importance, pour barrer la route à la Covid-19 :

Il est primordial pour chacun de rester prudent et de respecter les mesures sanitaires, notamment le port de masque dans les lieux publics clos.

Le virus ne prend pas de vacances. Respectez les gestes barrières pour vous protéger mais aussi pour protéger les autres.

Si vous avez été en contact avec des personnes du cluster, isolez-vous et faites-vous dépister, avec ou sans symptômes.

Le test de dépistage de la Covid-19 est gratuit et on peut le faire désormais sans ordonnance.
Il faut juste penser à prendre rendez-vous auprès d'un laboratoire.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live