L'académie de Guadeloupe autant que possible aux côtés des élèves, à distance

coronavirus
rECTORAT DE gUADELOUPE
Pour le recteur de l'académie de la Guadeloupe, le maintien des acquis des élèves est une priorité. Pour la continuité des apprentissages, Internet est la clé ; 1 000 classes virtuelles ont été organisées, en 10 jours. D'autres solutions sont envisagées pour les familles coupées du Web.
En cette période de confinement, tous les établissements sont fermés.
Plusieurs initiatives sont mises en place par les professeurs, pour que les élèves ne soient pas lésés : des envois de cours, d'exercices, des tutoriels aussi, via Internet.
Mais cette nouvelle interruption de la scolarité des écoliers, collégiens et lycéens, après la longue grève des personnels enseignants contre le projet de réforme des retraites, en janvier 2020, reste un coup dur.

Le Recteur de la Guadeloupe, Mostafa FOURAR, expose les priorités, au sein de l'Académie, après un retard accumulé aussi conséquent... à commencer par le maintien des acquis des élèves : 

Mostafa FOURAR - Priorité du Rectorat


Comment le Rectorat est organisé pour que le retard ne soit pas trop important ? Selon Mostafa FOURAR, le gros du dispositif repose sur Internet :

Mostafa FOURAR - Organisation


Pour les familles qui n'ont pas d'outils numériques, un envoi des cours par La Poste est envisagé. Un recensement des foyers qui n'ont pas d'accès à Internet a débuté.
Autre possibilité, qui nécessite l'implication des collectivités territoriales auxquelles le recteur lance un appel : équiper les familles déconnectées, en tablette et en clés 4G par exemple.  

Dans ce contexte, le Rectorat de la Guadeloupe a, par ailleurs, mis en place une cellule d'écoute téléphonique, accessible via ce numéro : le 0590 42 82 17.

Mostafa FOURAR - cellule d'écoute



A noter qu'il existe un partenariat entre l'Education Nationale et France Télévisions. Ainsi des cours, sur les réseaux sociaux, à la télé et à la radio, sont proposés aux élèves par "Guadeloupe La 1ère". Demandez le programme !
Ecole à la maison avec La 1ère

Terminons par une incertitude : le calendrier des examens reste inchangé... pour l'heure. Cela n'est pas exclu.
Cette problématique est nationale. Elle sera traitée par le Ministère de l'Education.