Accès aux plages : des horaires plus restrictifs qu'ailleurs provoquent la colère des commerçants

coronavirus
Plage de Malendure
©Thierry Philippe
A Bouillante, un arrêté municipal impose des horaires plus restrictifs que les 18 autres plages des communes ouvertes au public sur la plage de Malendure. Ce qui provoque la colère des commerçants.  La préfecture pour sa part interdit l'accès aux plages en mi-journée entre 11h30 et 14h30. 

 
Les petits commerces de la plage de Malendure voient s'envoler l'opportunité d'effectuer des ventes. Qu'il s'agisse de plats à emporter ou encore des articles de souvenirs. 

En effet, alors que la préfecture a imposé des horaires de fermeture des plages à la pause méridienne, entre 11h30 et 14h30, le maire de Bouillante, a serré un peu plus fort la vis.
Par arrêté municipal, les plages ne seront accessibles que cinq heures par jour, 3h30 dès 6h00 et 1h30 à partir de 16h30, soit de 6h00 à 9h30, puis de 16h30 à 18h00. 

Des plages horaires qui ne font pas l'unanimité du côté des petits commerces de vente de plats à emporter. Pour Chantal Lacides, commerçante sur la plage de Malendure, c'est l'incompréhension la plus totale.
 
©guadeloupe


Sylvie Shilingford est restauratrice. Elle attendait avec impatience la réouverture de la plage et misait sur une vente à emporter impossible selon elle, avec une plage qui ferme à 9h30.
 
©guadeloupe

Du coté des boutiques, la fréquentation est au plus bas. Les tranches horaires d'ouverture de la plage sont trop restreintes selon Colette et pas favorables à la vente.
 


Les commerçants devront encore faire preuve de patience. L'accès sans restriction à la plage de Malendure est loin d'être d'actualité. Les gestes barrières sont plus que jamais de rigueur surtout en cette période de déconfinement.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live