publicité

L'agonie budgétaire des collectivités locales guadeloupéennes

La Direction Générale des Finances Publiques vient de publier un nouveau rapport sur l’état budgétaire des collectivités locales guadeloupéennes. Endettement généralisé, charges de personnels trop importantes, le document confirme la lente dégradation de leurs finances

  • S. Prudent
  • Publié le
Le rapport balaye une période qui va de 2013 à l’an dernier. Et le document, confirme qu’en 6 ans, globalement la situation des finances des collectivités de Guadeloupe, communes, EPCI, Conseils Départemental et Régional, n’a pas évolué dans le bon sens. Les constats négatifs se succèdent.
Petit florilège :
- Malgré les difficultés financières, les collectivités n’ont pas agi sur leurs dépenses de fonctionnement. En ce qui concerne les communes et la Région, l’évolution des charges de personnels, déconnectées du service public rendu est inquiétante.
- Du fait d’une trésorerie en piteux états, deux tiers des collectivités guadeloupéennes pratiquent des délais de paiement aux entreprises qui peuvent atteindre en moyenne 10 mois. A noter tout de même qu’en la matière la Région et le Département font figure de bons élèves.
En conclusion le rapport fait état du fait que selon les années la Guadeloupe reçoit de l’Etat d’1,7 à 1,9 fois plus que les départements comparables de l’Hexagone. Une somme qui, selon les auteurs du document, taquins pour le coup, représente l’équivalent d’un nouveau CHU tous les deux ans.
Et pour enfoncer le clou, le rapport se termine sur cette phrase :

"Les subventions de l’Etat pourraient être supérieures si les collectivités montaient et suivaient mieux leurs projets"…

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play