guadeloupe
info locale

L'appel d'une mère contre la violence

société
La famille de Sandra Martial
10 ans après l'assassinat de sa fille, Sandra Martial, Liliane Laquitaine lance un appel à toutes les familles guadeloupéennes pour combattre la violence à la racine du mal. Un appel pour que chacun se sente responsable de la situation que tout le monde dénonce
C'était le 19 février 2008. Sandra Martial rentre à son domicile de Fond Sarail à Baie-Mahault, lorsque deux hommes masqués l'abordent. Elle ne peut pas les reconnaître mais ce sont deux de ses voisins qui, ce jour-là, ont décidé de lui dérober de l'argent; et comme elle n'en a pas, ils veulent son véhicule. Une intention, qui n'a pas de limite puisqu'ils n'hésitent pas à étrangler la jeune femme pour arriver à leurs fins. Ils enrouleront son corps dans un tapis avant de s'en débarrasser dans un fourré à quelques mètres de la résidence. 
Portrait Sandra Martial
10 ans plus tard, et alors que l'année commence avec plusieurs homicides, Liliane Laquitaine, la mère de Sandra Martial veut tirer la sonnette d'alarme : la société guadeloupéenne doit réagir face à ce mal qui gangrène la Guadeloupe.
©guadeloupe

 

Publicité