Un appel à projet pour agir en faveur de la réduction des déchets

environnement
Schéma réduction des déchets
La prévention des déchets à l'ordre du jour du second séminaire dédié. Un séminaire pour évoquer toutes les actions qui vont permettre de réduire les quantités de déchets produites et leur nocivité sur l’environnement.
Un séminaire qui associe les efforts conjugués de la Région Guadeloupe, du Conseil départemental et de l'ADEME. Avec une mot d'ordre unique : "Réduisons nos déchets pour réduire nos dépenses !"
Pour les partenaires de cette action, la prévention ou la réduction des déchets à la source est une des réponses aux enjeux
environnementaux et économiques qui se posent aujourd'hui. Il faut donc envisager d’éviter la production de déchets, qui n’auront donc pas à être collectés ni traités, en faisant de la prévention un levier permettant de limiter l’impact financier et environnemental de la collecte et du traitement.

ENTENDRE : Jérôme Roche, Directeur Régional de l'ADEME
©guadeloupe

Rappelons que la loi de transition énergétique pour la croissance verte, promulguée en août 2015, fixe l'objectif ambitieux de réduire la production de déchets de 10 % en 10 ans

Des solutions multiples pour réduire les déchets à la source 

Dès l’achat, en apportant une attention particulière aux produits que l'on consomme, en évitant les emballages inutiles par exemple. Au domicile, en ne mettant pas les déchets organiques à la poubelle, mais en les compostant ou les donnant à manger aux animaux. Enfin, prolonger la durée de vie des
produits permet de limiter la production de déchets, en les réparant ou en ayant recours à la location plutôt qu’à l’achat.

 

-­‐ La Guadeloupe traite chaque année environ 370 000 tonnes de déchets, soit près d’une tonne par habitant et par an. Mais 70% des déchets produits sont encore enfouis en décharge. En contexte insulaire, l’enfouissement ne constitue pas une solution  durable.
-­‐ La gestion des déchets représente un coût particulièrement élevé en Guadeloupe. Si les coûts varient d'une collectivité à l'autre, les chiffres de l’année 2015 montrent que la Guadeloupe a en moyenne les coûts de gestion des déchets les plus élevés des
DROM. La valeur médiane est de 170 € par habitant, collecte et traitement compris, contre 130€ par habitant pour les DROM et seulement 89 € par habitant en moyenne nationale.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live