Covid-19 : Après 5 nouveaux cas en 48 heures, la directrice de l'ARS Guadeloupe souhaite un dépistage au départ et à l'arrivée des voyageurs

coronavirus
Valérie Denux
Valérie Denux, directrice de l'ARS ©Guadeloupe la 1ère
Notre archipel a enregistré 5 nouveaux cas de coronavirus, ces dernières 48 heures. Une augmentation du nombre de cas qui inquiète, d'autant plus que ce sont des voyageurs récemment arrivés dans notre département. Valérie Denux souhaite des dépistages au départ et à l'arrivée des voyageurs.  
Ce dimanche 24 mai, l'archipel a enregistré cinq nouveaux cas, ce qui porte à 161, le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés par test PCR en Guadeloupe.
 

5 nouveaux cas importés

Il s’agit de personnes arrivées de l'Hexagone et de Guyane qui ont été testées à leur arrivée. Ces personnes ont été contactées par la brigade sanitaire de la Caisse générale de sécurité sociale et de l’ARS.
Des logements alternatifs sont à leur disposition si nécessaire. Ces personnes doivent impérativement respecter les consignes et ne faire courir aucun risque à leur entourage.
Le risque du développement de chaines de contamination à partir de personnes positives entrées sur notre territoire est très élevé.
 

Inquiétude face aux voyageurs arrivant en Guadeloupe

Une augmentation significative du nombre de cas qui inquiète chez nous, mais également la directrice de l'Agence régionale de Santé de Guadeloupe, Valérie Denux. 
En l'absence de quatorzaine obligatoire dans un hébergement dédié, elle souhaite que les personnes arrivant dans notre archipel subissent un test, avant leur départ. Un dispositif est mis en place pour que ces personnes soient testées dès leur arrivée, chez nous, à l'aéroport. 

Valérie Denux, directrice de l'ARS Guadeloupe

Les Outre-mer en continu
Accéder au live