L'ARS met en garde contre les dangers pour l'audition lors des défilés de Carnaval

carnaval
Carnaval
©J.Babel
A la veille des jours festifs, l’ARS recommande fortement aux carnavaliers et aux spectateurs de se protéger contre les risques auditifs liés à une exposition prolongée à des niveaux sonores élevés
Le bruit peut être source de douleurs, bourdonnements, sifflements et de traumatismes irréversibles. Pour s’en protéger, des dispositifs existent (bouchons, casques, …) et permettent de conserver le plaisir du son.

Car le bruit a une incidence sanitaire et, en écho, un poids économique conséquent. Cris de disputes, bruits de pas, musique forte, bruits de travaux... vivre avec des nuisances sonores peut entraîner des problèmes de manifestations auditives comme des acouphènes, une fatigue auditive, ou encore, dans des cas plus rares, une surdité.

Emission : Allo Docteur.

Dans le cas des défilés du carnaval, une attention particulière doit ête apportée aux musiciens : il leur est vivement recommandé de porter des protections spécifiques permettant de restituer le son tout en étant en sécurité.
Pour leur part, les spectateurs doivent porter des protections adaptées et, de temps en temps, faire des pauses au calme pour reposer leur système auditif.
Enfin pour ce qui est des enfants, l'ARS précise qu'une "protection auditive est indispensable (bouchons) mais la meilleure prévention reste de les éloigner des sources sonores (fouets, instruments de musique, sonorisation, …)."
©guadeloupe

VOIR AUSSI :  l'émission de Allo Docteur : "Nuisances sonores : le bruit nuit gravement à la santé"


En cas de douleurs, sifflements, bourdonnements, persistants ou difficultés à suivre une conversation, consultez votre médecin ou un ORL.