Ary Chalus en garde à vue

politique
Ary Chalus, président du Conseil régional
©Conseil Régional

Ary Chalus, président du conseil régional de la Guadeloupe, est actuellement placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête préliminaire pour abus de confiance, complicité de détournement de fonds publics et financement illégal de campagne électorale, selon le procureur de Basse-Terre.

Des épisodes judiciaires qui surviennent alors même que le calendrier électoral se profile vers des échéances régionales et départementales en juin... Après l'audition à la Police judiciaire à Morne Vergain aux Abymes, de Josette Borel-Lincertin, accompagnée de sa vice-présidente Manuelle Avril et du directeur de l’Office de l’eau Dominique Laban, mercredi 5 mai, voici venu le tour d'Ary Chalus.

Le président du conseil régional de la Guadeloupe est convoqué ce mardi 11 mai à la direction interrégionale de la Police judiciaire de Morne Vergain, aux Abymes. Il avait reçu une convocation des enquêteurs de la police judiciaire, à l'hôtel de Région, de Basse-Terre le mardi 4 mai.  

Il est actuellement placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête préliminaire pour abus de confiance, complicité de détournement de fonds publics et financement illégal de campagne électorale, selon le procureur de Basse-Terre.

Une garde à vue qui intervient moins de deux semaines après la perquisition dans le local de l'association l'Alliance baiemahaultienne, un local qui sert de permanence à Ary Chalus.

Pour l'instant, rien ne filtre, la seule information que nous avons pu recouper est le nom du conseil qui assiste Ary Chalus, il s'agit de Me Christophe Samper, un avocat qui a l'habitude de ce type de dossier sensible.

Plus d'informations à venir.