La banane Pointe d'Or bio des Antilles lancée à l'export

agriculture
banane Pointe d'or
Les expéditions de banane Pointe d'or ont démarré en janvier ©J. Champion
"Pointe d’or", c’est le nom donné à la nouvelle variété de banane des Antilles. Cultivée en bio, elle va être lancée sur le marché français mardi 25 février, à Paris, lors du Salon International de l’Agriculture.

Son nom apparaît en lettres d'or sur fond noir, sur le sticker collé sur chaque main : Pointe d'Or... C'est la marque commerciale déposée par l'Union des groupements de producteurs de banane des Antilles (UGPBAN) pour la nouvelle variété de banane, qui va être vendue en bio sur le marché hexagonal.
Il s'agit en fait de l'hybride "Flhorbane 925", créé il y a plus de vingt ans par les chercheurs du CIRAD. Une variété tolérante notamment aux cercosporioses jaune et noire. C’est pourquoi, après plusieurs années d'expérimentation à petite échelle sur quelques exploitations, la profession a décidé de la cultiver en mode biologique.
 

Cultivée en bio sur plus de 30 hectares

Un producteur de Capesterre-Belle-Eau, installé sur 3 hectares, la commercialise déjà sur le marché local. Et aujourd’hui, la "Pointe d’or" part à la conquête de l’Hexagone. 20 hectares ont été plantés courant 2019 en Guadeloupe, et une douzaine en Martinique. Les premiers fruits, récoltés et expédiés en janvier, sortent tout juste des mûrisseries. L'UGPBAN va annoncer ce mardi 25 février, lors du Salon International de l’Agriculture à Paris, le lancement de la « Pointe d’Or » à l’échelle nationale. Mais pourquoi ce nom "Pointe d’Or" ? La réponse de Jacques Louisor, responsable des nouvelles variétés à l’Institut Technique Tropical :
Jacques Louisor
©J. Champion

Une banane plus petite et moins plastique que la Cavendish

 

Jacques Louisor, Institut Technique Tropical

Trois producteurs en Guadeloupe

En Guadeloupe, trois producteurs se sont lancés dans la culture bio de cette "Pointe d’or" pour l’export. Parmi eux, Tino Dambas, qui a planté 13 hectares, sur une de ses exploitations de Capesterre-Belle-Eau. Il explique sa motivation :
Tino Dambas
©J. Champion

Une nouvelle variété de banane, bio, française, c'est une première !

Tino Dambas, producteur de banane bio

régimes de banane Pointe d'or
Les expéditions de bananes Pointe d'or bio ont démarré en janvier ©J. Champion


Une première année test

Les planteurs qui se lancent dans l’aventure misent beaucoup sur cette nouvelle variété, dont la production est à la fois très technique et coûteuse. La banane bio "Pointe d'or" sera commercialisée pour l'heure dans un réseau de grandes surfaces du groupe Carrefour (après le retrait de l'enseigne Biocoop). L'année 2020 servira de test, avant une extension des surfaces cultivées. Jacques Louisor : 

Jacques Louisor, IT2

Colis de banane Pointe d'or
Nouvelle marque, nouveau design, nouveaux cartons ©J. Champion

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live